Vendredi, 19 juillet 2024
Economie > Economie >

Madbouly: « L'Egypte vise une croissance de 4,2% cette année »

Rim Darwich , Lundi, 08 juillet 2024

Les secteurs de l'industrie et de la technologie devraient constituer 38% du PIB vers la fin de l’exercice 2026/2027.

 Premier ministre égyptien

Le gouvernement vise un taux de croissance de 4,2% pour l’année fiscale 2024/2025 et de 5% les années suivantes, a déclaré le Premier ministre, Mosafa Madbouly, devant le parlement, lundi 8 juillet.

Pour l'exercice 2023/2024, le Fonds Monétaire International prévoit un taux de croissance de 3 %.

Madbouly a passé en revue le programme du gouvernement pour relancer l'économie, affectée par les conflits internationaux et régionaux. 

Il a indiqué que l'une des priorités du gouvernement est d'atteindre une augmentation annuelle de 15% des exportations.

Il a ajouté que l'Etat poursuivait ses efforts pour implanter certaines industries, notamment les industries électroniques tels que la fabrication des portables, des tablettes et des voitures électriques. L'objectif c'est que les secteurs de l'Industrie et de la technologie constituent 38% du Produit Intérieur Brut (PIB) à la fin de l’exercice 2026/2027.

Par ailleurs, Madbouly a révélé que le taux de chômage pendant le premier trimestre de l’année en cours était de 6,7%, « ce qui constitue le taux le plus bas lors au cours des 20 dernières années », promettant de créer encore plus d’offres d’emploi en encourageant la production.

Pour ce qui concerne la promotion des femmes, Madbouly a annoncé que le gouvernement vise un taux d’emplois féminins de 19% d’ici 2026/2027 sans préciser la proportion actuelle.

Le nouveau gouvernement a prêté serment devant le président de la République le 3 juillet et présenté son programme devant le parlement le lundi 8 juillet.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique