Vendredi, 19 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Abdelatty : « L’Egypte poursuit ses efforts pour obtenir un cessez-le-feu durable à Gaza et la libération des détenus »

Ahraminfo , Lundi, 08 juillet 2024

Le ministre égyptien des Affaires étrangères a appelé au nom de l'Egypte la communauté internationale et les donateurs à reconsidérer la question du financement de l’UNRWA .

 Badr Abdelatty

Le ministre des Affaires étrangères, de l'Immigration et des Affaires des Expatriés, Badr Abdelatty a déclaré lundi 8 juillet que l’Egypte redouble d'efforts pour mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza qui fait rage depuis neuf mois, lors d’une conférence de presse avec le Commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini. 

« L'Egypte poursuit ses efforts pour parvenir à un accord de cessez-le-feu et assurer la libération des détenus dans la bande de Gaza. Nous continuons à travailler avec nos partenaires pour mettre fin à cette catastrophe humanitaire », a-t-il assuré.
Le ministre égyptien a aussi ajouté que la cause palestinienne est une des priorités de la politique étrangère égyptienne.

Le Caire, principal médiateur, reçoit cette semaine une délégation israélienne et des médiateurs américains pour des pourparlers sur un cessez-le-feu à Gaza.

« Il faudra commencer a oeuvrer dans la direction de la solution des deux Etats, juste après le cessez-le-feu » a ajouté Abdelatty.

Concernant l’effort de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient , Abdel Atty a confirmé qu’il n'y a pas d'alternative à l'UNRWA à Gaza alors qu'elle est la seule agence qui dispose de centres de distribution d'aide dans la bande. « Nous appelons la communauté internationale et les donateurs à reconsidérer la question du financement de l'agence ».

Pour sa part, le commissaire de l’UNRWA a montré qu’Israël menait des attaques systématiques contre les écoles palestiniennes et le siège de l'UNRWA dans la bande en violation du droit international. « 200 de nos employés ont été tués depuis le début de la guerre israélienne dans la bande de Gaza », affirme-t-il.

Le responsable de l’agence de l’ONU a signalé que 250 000 Palestiniens ont été déplacés de Khan Yunès cette semaine en l'absence d'un endroit sûr dans la bande de Gaza.

Sur le plan humanitaire Abdel Atty a confirmé que l’Egypte a fourni plus de 70 % de l'aide entrant dans la bande de Gaza tout en ajoutant que "les hôpitaux égyptiens accueillent de nombreux Palestiniens blessés de la bande de Gaza".

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique