Vendredi, 19 juillet 2024
Egypte > Politique >

Le gouvernement égyptien vise des économies d'électricité de plus de 800 mégawatts par jour

Dalia Farouq , Dimanche, 07 juillet 2024

Les mesures prises par le gouvernement pour rationaliser la consommation dans les institutions gouvernementales et les bâtiments, ainsi que l'éclairage public, la fermeture des magasins à 22 heures et la tenue des matchs de football pendant la journée, ont contribué à une économie d'électricité significative.

s
Le soleil se couche derrière des tours de transmission haute tension (pylônes électriques) le long d’une autoroute à El-Shorouk, une ville satellite située à environ 47 kilomètres du centre-ville du Caire. Photo : AFP

D’après un communiqué du ministère de l'Électricité et des Energies Renouvelables, le ministre a affirmé lors d’une réunion que le gouvernement travaille à stabiliser l’alimentation en électricité, tout en relevant les défis du développement durable.

Le ministère de l'Électricité cherche à économiser plus de 800 mégawatts par jour grâce à un plan de rationnement de l'énergie annoncé par le gouvernement pour alléger la charge électrique en période de fortes chaleurs, selon le site Al Arabiya.

Des sources au ministère de l'Électricité ont déclaré au site "Al Arabiya" que les mesures prises par le gouvernement pour rationaliser la consommation dans les institutions gouvernementales et les bâtiments, ainsi que l'éclairage public, la fermeture des magasins à 22 heures et la tenue des matchs de football pendant la journée, ont contribué à une économie d'électricité significative.

Selon Al Arabiya, le ministère de l'Électricité se prépare à présenter un rapport détaillé au Premier ministre Mostafa Madbouly avant la mi-juillet, sur les économies réalisées grâce aux mesures gouvernementales de rationnement de la consommation et l'efficacité de leur application dans les prochains mois.

Le porte-parole du ministère de l'Électricité, Ayman Hamza, avait déclaré que malgré l'augmentation des températures et l'utilisation généralisée des climatiseurs dans les maisons et les magasins, il y a eu des économies importantes grâce aux mesures de rationnement mises en œuvre, ce qui aide le ministère de l'Électricité à réduire le déficit de consommation et à maintenir la stabilité du réseau électrique.

Le gouvernement avait en effet adopté un plan de délestage depuis juillet 2023 afin de gérer la consommation d'électricité et de gaz naturel nécessaires pour le fonctionnement des stations d'électricité. Mais avec la canicule qui frappe le pays depuis le début de cet été, le gouvernement a pris la décision de prolonger les heures de délestage d'une heure supplémentaire.

Au cours des dernières semaines du mois de juin, de nombreuses zones ont connu des interruptions de courant pendant plus de trois heures, jusqu’à cinq heures dans certains cas. De plus, ces coupures se sont répétées à plusieurs reprises dans la même journée.

Le 25 juin, le premier ministre Mostafa Madbouly a expliqué, lors d’une conférence de presse, que le mois de juin a vu trois vagues de chaleur successives qui ont donné lieu à une augmentation de la consommation d'électricité, contraignant les autorités à accroître les heures de délestage. « Après discussion avec le gouvernement, nous avions d'abord alloué 180 millions de dollars pour acheter en urgence 300 000 tonnes de mazout afin de pallier cette augmentation », a déclaré Madbouly.

Il a ajouté que le gouvernement a aussi discuté d'un plan pour faire face à ces vagues de chaleur attendues cet été. « Selon les estimations du ministère de pétrole, nous aurons besoin d'un milliard de dollars pour nous procurer les ressources nécessaires en mazout et en gaz naturel afin de résoudre complètement les coupures du courant. J'ai donné mes instructions d'allouer ces sommes immédiatement. Ainsi, nous allons consacrer un total de 1,18 milliard de dollars pour supprimer les coupures du courant pendant l'été », a-t-il ajouté.

Le premier ministre a précisé que ces quantités de gaz et de mazout arriveront dans les prochaines semaines, et que les délestages prendront fin à partir de la troisième semaine du mois de juillet.

Enfin, Madbouly a au cours de son discours, présenté des excuses au peuple au nom du gouvernement pour les nombreuses coupures de courant subies par la population qui ont suscité son mécontentement, et s’est engagé à mettre fin à la crise avant la fin de l’année.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique