Vendredi, 19 juillet 2024
Egypte > Politique >

Abdelatty: « Toute solution politique à la crise au Soudan doit être basée sur une vision purement soudanaise et doit inclure tous les partis»

Ahraminfo , Samedi, 06 juillet 2024

Le Caire accueille une conférence regroupant les forces politiques et civiles soudanaises afin de trouver une solution à la crise qui frappe le Soudan depuis plus d'un an.

s

A l'inauguration de la Conférence des forces politiques et civiles soudanaises qui se tient au Caire le 6 juillet, le ministre des Affaires étrangères, de l'Emigration et des Affaires des Expatriés Badr Abdelatty a confirmé qu'il faut avoir une vision soudanaise intégrale pour sortir de la crise qui frappe le Soudan depuis plus d'un an.

« Toute solution politique réelle à la crise soudanaise doit être basée sur une vision purement soudanaise issue des Soudanais eux-mêmes, sans diktats ni pressions extérieures. Elle doit être facilitée par les institutions internationales et régionales et à leur tête l'Union africaine, la Ligue arabe, les Nations Unies, l'Union européenne et tous les pays frères et amis qui sont préoccupés par la situation au Soudan », a-t-il dit.

Les représentants des forces politiques et civiles soudanaises, des Nations Unies, de l’Union africaine, de la Ligue arabe, de l’Union européenne ont assisté à cette conférence qui a débuté samedi 6 juillet.

Abdelatty a ajouté que « tout processus politique futur devrait inclure toutes les parties nationales actives sur la scène soudanaise, dans le cadre du respect de la souveraineté du Soudan, de l'unité et de l'intégrité de son territoire, et de la non-ingérence dans ses affaires intérieures. »

Abdelatty a souligné l'importance de la préservation de l'Etat et de ses institutions, notamment « l'importance de l'unité des forces armées soudanaises pour protéger le Soudan et la garantie de la sécurité de ses citoyens. »

Le ministre a réitéré la nécessité de l'arrêt immédiat des opérations militaires vu la gravité de la situation ainsi que ses répercussions catastrophiques.

Abdelatty a passé en revue les efforts de l'Egypte pour contenir la crise que ce soit en envoyant des aides humanitaires où l'accueil de plusieurs centaines de milliers de Soudanais pour joindre une large communauté soudanaise de plus de cinq millions de personnes.

Il a exhorté toutes les parties de la communauté internationale à respecter leurs engagements annoncés lors de la conférence humanitaire de soutien au Soudan à Genève en juin 2023, ainsi que la conférence internationale de soutien au Soudan et aux pays voisins à Paris en avril 2024 pour combler le déficit de financement existant.

« L'Egypte continuera à faire de son mieux avec toutes les parties pour mettre fin à l'effusion de sang, préserver et réaliser ses aspirations et faciliter l'accès aux aides humanitaires fournies par les donateurs internationaux à travers le territoire égyptien », a-t-il souligné.

Depuis avril 2023, le Soudan est plongé dans une guerre civile entre le général Daglo et le chef de l’armée soudanaise, et le général Abdel Fattah Al-Burhane.

Selon l'ONU, le conflit a fait au moins 15 500 morts et provoqué le déplacement de plus de 10 millions de personnes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique