Vendredi, 19 juillet 2024
Egypte > Société >

Les pénuries d'électricité en tête des priorités lors de la première réunion du nouveau gouvernement

Ahraminfo , Jeudi, 04 juillet 2024

Face à une pénurie de gaz naturel et à une canicule intense, l'Egypte se voit contrainte de rationner l'électricité durant l'été, y compris pendant les examens du baccalauréat.

s
La première réunion du cabinet en Egypte. Photo : Page Facebook Présidence du Conseil des ministres

Le Premier ministre Moustafa Madbouly, s'est entretenu ave le ministre de l'éléctricité Mahmoud Esmat , le ministre du Pétrole et des Ressources minérales Karim Badawi et Ahmed Kouchouk, ministre des Finances pour discuter des mesures pour résoudre le problème de l'électricité et arrêter les coupures de courant, lors de la première réunion du cabinet.

« Nous visons à parvenir à une solution définitive et radicale au problème de l’électricité, comme l'a expliqué le gouvernement dans son plan annoncé au cours de la période écoulée » a annoncé Madbouly.

Il a affirmé que le gouvernement continue de suivre ce dossier important, s'efforçant de trouver des solutions pour mettre fin à cette crise de manière définitive au cours de la prochaine période, et de ne plus recourir à la réduction de la charge sur le réseau.

« Vous êtes désormais chargés de trouver une solution permanente à ce problème » a-t-il déclaré en ajoutant que « Nous avons déjà mis en place une solution exceptionnelle pour les mois d'été, en nous engageant à fournir environ 1,2 milliard de dollars pour financer l'achat des produits pétroliers nécessaires au fonctionnement des centrales électriques ».

Madbouly a déclaré que l'Egypte avait réussi à construire des centrales électriques et des réseaux répondant aux besoins de consommation locale avec un excédent, ce qui représentait le défi le plus difficile.

Cependant, il a souligné que l'accent doit désormais être mis sur l'efficacité opérationnelle, qui relève d’une responsabilité conjointe entre les ministres de l'Electricité et du Pétrole, et sur la nécessité d’augmenter la production.

Quant au ministre des Finances, celui-ci a confirmé que les ressources financières nécessaires pour résoudre ce problème seraient mises à disposition de ses équipes.

« Il est impératif de produire notre électricité et de lutter contre les fraudes et entorses à la loi, en particulier les vols d’électricité », a indiqué Madbouly.

Face à une pénurie de gaz naturel et à une canicule intense, l'Egypte se voit contrainte de rationner l'électricité durant l'été, y compris pendant les examens du baccalauréat.

« Après en avoir débattu avec le gouvernement, nous avions d'abord alloué 180 millions de dollars pour acheter en urgence 300 000 tonnes de mazout afin de pallier cette augmentation », a déclaré Madbouly lors d'une conférence de presse 25 juin.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique