Jeudi, 18 juillet 2024
Dossier > Egypte-UE >

Un partenariat à multiples dimensions

Ghada Ismail , Jeudi, 04 juillet 2024

L’Union Européenne (UE) se distingue comme étant le premier investisseur en Egypte.

Un partenariat à multiples dimensions

Le volume d’investissement s’élève à environ 38,8 milliards d’euros, soit environ 39 % du total des Investissements Etrangers Directs (IED) en Egypte. Ce chiffre positionne l’Egypte comme le deuxième plus grand récipiendaire d’IED de l’UE dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Selon l’Agence centrale de la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS), les investissements européens entrant en Egypte ont connu une croissance remarquable, passant de 812,9 millions de dollars pour la période 2002-2003 à 6,7 milliards de dollars pour la période 2021-2022, soit une augmentation de 720 %. Pour l’année fiscale 2022-2023, les investissements des pays de l’UE en Egypte ont atteint 8,2 milliards de dollars. Les investissements européens en Egypte se concentrent sur des secteurs prometteurs d’une grande importance pour l’UE, notamment l’énergie, en particulier les énergies nouvelles et renouvelables, ainsi que les industries, y compris l’industrie automobile, l’agriculture et la sécurité alimentaire. Les cinq principaux pays européens investisseurs en Egypte (Pays-Bas, Italie, Allemagne, France et Belgique) représentent plus de 87 % du total des investissements européens entrants.

 Commerce entre l’Egypte et l’UE : Principales données

 — Les échanges commerciaux entre l’Egypte et l’UE représentent environ 27 % du volume total des échanges commerciaux du pays.

— En 2023, le commerce bilatéral entre l’Egypte et l’UE a atteint 32,6 milliards d’euros, dont 11,5 milliards d’exportations égyptiennes vers l’UE, principalement des produits non pétroliers (8,6 milliards d’euros). Les importations égyptiennes en provenance de l’UE se sont élevées à 21,1 milliards d’euros.

— L’Italie se positionne comme le premier importateur de produits égyptiens au sein de l’UE, absorbant 22,83 % du total des exportations égyptiennes. Elle est suivie par l’Espagne avec 12,9 %, la Grèce avec 12,3 %, l’Allemagne avec 9,7 % et les Pays-Bas avec 9,6 %.

— Les engrais, le fer et l’acier, les produits en plastique et les appareils électriques constituent les principaux piliers des exportations égyptiennes vers l’UE.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique