Vendredi, 19 juillet 2024
Economie > Tech >

L'intelligence artificielle au coeur du Salon mondial du mobile

AFP , Mercredi, 26 juin 2024

s
L'intelligence artificielle au coeur du Salon mondial du mobile Shanghai 2024 (AFP) -

Des téléphones capables de détecter les escroqueries de type "deepfake" aux véhicules autonomes intelligents, le potentiel révolutionnaire de l'intelligence artificielle a occupé le devant de la scène lors du coup d'envoi du Salon mondial du mobile (MWC) à Shanghai, mercredi.

Certaines des plus grandes entreprises chinoises ont présenté leurs derniers produits et leurs visions d'un avenir dominé par l'intelligence artificielle (IA).

La marque d'appareils intelligents Honor a dévoilé une technologie capable de détecter les appels frauduleux, et d'en avertir le propriétaire du téléphone en temps réel.

Les appels frauduleux de type "deepfake" - où les fraudeurs manipulent des images, des sons ou des vidéos d'une personne réelle - sont considérés comme un risque de plus en plus élevé à mesure que l'utilisation de l'IA générative se répand.

En février, un employé hongkongais du service financier d'une entreprise multinationale avait transféré 26 millions de dollars à des fraudeurs, qui s'étaient présentés comme ses supérieurs hiérarchiques en Grande-Bretagne lors d'un appel vidéo.

Dans une vidéo de démonstration de Honor, un homme utilise un filtre d'IA convaincant pour modifier son apparence afin de passer un appel vidéo, avant qu'une notification n'apparaisse sur le téléphone de la victime, l'avertissant qu'il s'agissait probablement d'un échange de visages.

Le logiciel, qui, selon la société, sera disponible sur ses appareils cette année, utilise l'IA pour analyser des éléments tels que le contact visuel ou l'éclairage image par image, "afin d'identifier des défauts imperceptibles à l'oeil nu" en trois secondes environ.

Quels que soient les risques inhérents, la révolution de l'IA était inarrêtable, ont estimé des intervenants du Salon.

"L'IA doit être omnipotente, omniprésente", a affirmé David Wang, directeur exécutif du conseil d'administration de Huawei.

Il a souligné que le succès et l'expansion continus de l'IA dépendaient de la capacité des réseaux de télécommunications - en particulier de la 5G et de ses successeurs - à suivre le rythme.

Outre les réseaux, la puissance de traitement et la chaleur des téléphones pose aussi problème.

"L'un des défis de l'IA est de savoir comment obtenir toute cette énergie de traitement sur des appareils que le consommateur veut de plus en plus petits", a souligné Sue Ryan, vice-présidente du marketing chez Frore Systems.

Cette entreprise propose un dispositif de refroidissement sous forme de puces, dont la plus fine mesure 2,5 mm, baptisé AirJet.

Alors que l'IA est utilisée en arrière-plan dans une grande partie du secteur du mobile depuis des années, "nous avons vraiment l'impression d'être passés du siège du passager au siège du conducteur", a fait part Lara Dewar, de l'organisateur GSMA, aux participants.

Plusieurs voitures utilisant l'IA ont été présentées, alors que l'internet des objets s'étend de plus en plus au secteur de l'automobile.

"Il ne fait aucun doute que l'IA va remodeler nos vies et nos entreprises", a conclu Lara Dewar.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique