Vendredi, 19 juillet 2024
Culture > Arts >

Le fonds " Big Time " pour la coopération entreTurki Al AlShikh et UMS dans le domaine de production cinématographique

Ghada Ismail , Mercredi, 19 juin 2024

La coopération entre l’Egypte et l’Arabie Saoudite dans le secteur de la culture s'est largement intensifiée dans les dernières années.

s
La chanteuse Chérine Abdel Wahab lors de l'un de ses concerts durant le fesival La saison de Riyad.

Turki Al AlShikh, président de l’Autorité saoudienne de divertissement, a rencontré mercredi 19 juin Amr El Feki, le PDG de la UMS, pour discuter des accords concernant l’art et le cinéma.

Turki Al AlShikh, sur sa page Facebook, a annoncé l’achèvement de toutes les procédures pour l’établissement du fonds Big Time Films par l’autorité des marchés financiers saoudienne, d’une valeur de 50 millions de dollars, en partenariat avec la GEA et l’UMS, ainsi que des investisseurs saoudiens.

« Il a été convenu d’organiser trois grands concerts à Al-Alamein cette année, sous la supervision des autorités de la Saison de Riyad (ndlr : Il s’agit d’un festival annuel de sports et de divertissements en Arabie Saoudite). De plus, quatre pièces de théâtre seront présentées en Egypte cette année, également sous direction saoudienne, ainsi que deux pièces de théâtre qui seront présentées à la Saison de Riyad, mises en scène par l’UMS », a annoncé Al AlShikh.

Il a également ajouté qu’il est nécessaire de conclure rapidement un accord entre le ministère de la Culture égyptien, la GEA et la Saison de Riyad.

Lors d’une conférence de presse en février dernier, Al AlShikh avait annoncé le lancement du fonds d’investissement « Big Time », supervisé par le producteur Ahmed Badawi.

La première phase du soutien financier devait atteindre jusqu’à 4 milliards de livres égyptiennes, permettant la production de 16 films, dont le film « Al Set » (« La femme »), qui explore la biographie de la célèbre chanteuse Oum Kalthoum. L’on retrouvera la célèbre actrice Mona Zaki dans le rôle principal, avec Ahmed Mourad au scénario et Marwan Hamed à la réalisation.

On peut également citer le troisième volet de la série de films « Al Fil Al Azraq » (« L’éléphant bleu »), avec l’acteur de renommée internationale Karim Abdel Aziz et la chanteuse Nancy Ajram, écrit par Mostafa Sakr et réalisé par Mohamed Shaker.

L’Autorité générale du divertissement, « GEA », a été créée pour organiser et développer le secteur du divertissement, le démocratiser et le répandre dans toutes les régions du Royaume. A cette fin, la GEA entend intensifier la coopération avec le secteur privé pour la construction d’infrastructures et le développement d’activités de loisirs.

En février dernier, la ministre égyptienne de la Culture, Nevine Al-Kilani, avait discuté avec AlShikh des moyens de soutenir la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine du théâtre, du cinéma et de la chanson. 

Depuis sa création en 2016, l'autorité générale du divertissement a organisé de nombreux évènements culturels et sportifs, en majorité animés par des acteurs, des musiciens et des chanteurs égyptiens.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique