Vendredi, 24 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Escrime : 2014, une année test

Marianne Youssef, Lundi, 06 janvier 2014

Après une saison plutôt satisfaisante, la sélection égyptienne d’escrime doit subir le test des prochains Mondiaux tenus en Russie. Une première étape dans la qualification aux JO de Rio dans 2 ans.

Escrime
Alaa et ses coéquipiers se préparent pour une saison plus fructueuse.

Le 15 janvier marquera le début de la saison pour la sélection nationale d’escrime, à pied d’oeuvre depuis mi-décembre au Centre olympique de Maadi en vue des grands tournois de 2014.

C’est la sélection de fleuret qui débutera la saison avec un Grand Prix à Paris le 15 janvier et un autre en février prochain en Espagne. « Les escrimeurs ont terminé la saison après avoir disputé les Mondiaux de Budapest en août dernier. La sélection a ensuite fait une pause de 2 mois, puis commencé son entraînement en décembre par un stage au Centre olympique de Maadi qui a duré 15 jours », souligne Medhat Al-Bakry, directeur technique de la sélection nationale d’escrime, ajoutant que la saison dernière fut assez satisfaisante avec une bonne performance réalisée dans deux compétitions : une 2e place aux Championnats d’Afrique et 2 médailles d’argent et de bronze aux Jeux Méditerranéens (JM) de Mersin.

2014 sera plus importante et plus remplie de défis car l’année comporte d’importantes compétitions et la qualification olympique. L’encadrement technique de la sélection a donc élaboré un programme de préparation chargé de tournois et de stages. Grand Prix à Qatar fin janvier, à Madrid en février, en Hongrie en avril, Championnats d’Afrique en Tunisie en juin … Quant aux stages, la sélection devrait en effectuer deux : le premier en mai en Hongrie, et l’autre en Espagne en juin.

« Les tournois Grand prix sont des tournois très solides qui regroupent les grandes nations de la discipline. Ils entrent dans le cadre de la préparation de la sélection à la compétition la plus importante de la saison : les Mondiaux de Russie en août prochain. Car c’est à travers ces Mondiaux que les escrimeurs commenceront à récolter les points nécessaires à une qualification à Rio 2016 », ajoute Al-Bakry.

Cette saison sera également marquée par un programme de préparation spéciale pour le champion olympique Alaa Aboul-Qassem, au centre des intérêts des responsables de la Fédération, notamment suite à sa médaille d’argent à Londres 2012. Aboul-Qassem s’est remis au travail avec la sélection au Centre olympique de Maadi avant d’effectuer un camp d’entraînement en Pologne en décembre et aux Etats-Unis en janvier.

Bien qu’Aboul-Qassem soit revenu avec seulement une médaille de bronze aux JM de Mersin, et une 13e place aux Mondiaux de Budapest, selon Al-Bakry, cela ne signifie pas que son niveau est en déclin. « Le bilan de la saison de Alaa Aboul-Qassem est assez satisfaisant bien qu’il ne soit pas à la hauteur de ses ambitions. Mais cela est dû à l’instabilité dans son programme d’entraînement après le départ de son entraîneur polonais, Pawel Kantorski, en octobre 2012. Depuis le mois de juin, le programme d’entraînement d’Aboul-Qassem est stable, suite au recrutement d’un nouvel entraîneur polonais, Adam ».

En attente du budget 2014

La sélection juniors sera l’objet de toutes les attentions cette saison : en août prochain aura lieu la compétition la plus importante pour les juniors, à savoir les JO de la jeunesse, dont la 2e édition aura lieu en Chine. « Le vrai défi sera les Mondiaux juniors de Bulgarie en avril prochain à travers lesquels aura lieu la qualification aux JO de Chine. Pour être à la hauteur, on organisera deux stages à l’étranger, un en Hongrie en mars prochain et un autre en Espagne juste avant les Mondiaux. La sélection disputera également avant les Mondiaux les Championnats d’Afrique qui auront lieu au Caire en mars prochain », assure Al-Bakry, qui souhaite que son programme de préparation soit exécuté sans annulation, car il semble que la Fédération n’ait pas les moyens financiers pour réaliser son programme. Elle doit attendre l’approbation du ministère du Sport chargé de financer les préparations des sélections.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique