Vendredi, 19 juillet 2024
Economie > Energie >

Aramco: la "majorité" des actions de la 2eme offre publique vendues à des investisseurs étrangers

AFP , Dimanche, 09 juin 2024

s

Le géant pétrolier Saudi Aramco a indiqué dimanche que la majorité des actions de sa deuxième offre publique, qui devait rapporter 11,2 milliards de dollars au royaume engagé dans des réformes économiques ambitieuses, ont été vendues à des investisseurs internationaux.

"La majorité des actions constituant la tranche institutionnelle de l'Offre a été attribuée à des investisseurs de l'extérieur du Royaume", affirme la société dans un communiqué avant le début des échanges à la bourse saoudienne, la cotation de cette nouvelle tranche d'actions devant commencer dimanche.

Des sources proches du dossier ont confié à l'AFP qu'environ 58% des actions avaient été attribuées à des investisseurs internationaux, contre environ 23% lors de l'introduction en Bourse de 1,5% d'Aramco en 2019, levant 25,6 milliards de dollars dans la plus grande introduction boursière de l'histoire.

Les sources, s'exprimant sous couvert d'anonymat, ont précisé qu'environ 70% des commandes hors marché local provenaient de l'Union européenne et des Etats-Unis, tandis que les autres provenaient du Japon, de Hong Kong et de l'Australie.

Aramco, le joyau de l'économie saoudienne, détenu en grande partie par l'Etat, a annoncé le 30 mai qu'elle vendrait 1,545 milliard d'actions, soit environ 0,64% de ses actions émises, sur la bourse saoudienne.

Cette offre secondaire devait donner un coup de pouce financier à court terme à l'Arabie saoudite, engagé dans des projets à grande échelle, notamment des stations balnéaires et des stades, dans le cadre de réformes économiques ambitieuses.

Elle était également largement perçu comme un test de l'intérêt des investisseurs étrangers à mi-parcours d'un programme de réformes économiques connu sous le nom de Vision 2030, qui portent notamment sur des projets pharaoniques.

Premier exportateur mondial de brut, l'Arabie saoudite produit actuellement environ neuf millions de barils par jour (bpj), bien en dessous de sa capacité de 12 millions de bpj, en raison des coupes de production décidées pour soutenir les cours.

Cette politique a pesé sur les bénéfices d'Aramco, qui ont baissé de 14,5% au premier trimestre sur un an, à 27 milliards de dollars.

Aramco a annoncé vendredi qu'elle fixerait le prix de l'offre à 27,25 rials saoudiens (7,27 dollars) par action, au bas de la fourchette de 26,70 à 29 rials saoudiens annoncée fin mai.

Le titre Aramco avait clôturé la séance de jeudi - dernier jour de la semaine dans le royaume - à 28,30 rials l'action, valorisant la compagnie à environ 1.830 milliards de dollars.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique