Vendredi, 19 juillet 2024
Economie > Energie >

Le géant pétrolier saoudien Aramco met en vente des actions pour 10 à 12 millards de dollars

AFP , Dimanche, 02 juin 2024

s
Archives - Des réservoirs de stockage sont visibles à l’usine de vrac de North Jeddah, une installation pétrolière d’Aramco, à Djeddah, en Arabie saoudite. Photo : AP

Le géant pétrolier saoudien Aramco a mis en vente dimanche 2 juin des actions qui pourraient rapporter de 10 à 12 milliards de dollars au royaume, engagé dans des réformes économiques ambitieuses.

Le groupe avait annoncé jeudi 30 mai son intention de vendre 1,545 milliard d'actions représentant 0,64% du capital, sur le marché boursier saoudien, à un prix compris entre 26,70 et 29 rials saoudiens (7 à 7,70 dollars).

Il s'agit de la deuxième vente d'actions sur le marché depuis l'entrée en Bourse d'Aramco en décembre 2019, la plus grosse opération de ce type de l'histoire. Elle avait rapporté 25,6 milliards de dollars, pour 1,5% du capital, à un prix de 32 rials par action.

Les actions sont proposées à des investisseurs locaux et étrangers, selon le gouvernement et le groupe.

A partir de dimanche, les investisseurs à l'intérieur et à l'extérieur du royaume peuvent commencer à se positionner, permettant aux responsables d'évaluer la demande, a déclaré Aramco dans un communiqué.

Les réunions avec les investisseurs institutionnels devaient se poursuivre jusqu'à jeudi, tandis qu'environ 10% des actions seront proposées aux "investisseurs individuels" à partir de lundi, selon le communiqué.

Le montant final de l'opération de vente sera annoncé vendredi et les actions commenceront à être négociées dimanche prochain.

Le gouvernement recevra l'intégralité des recettes, selon les autorités. Ces fonds devraient contribuer à financer Vision 2030, le vaste programme de réformes économiques et sociales du prince héritier Mohammed ben Salmane, visant à diversifier l'économie saoudienne et à la préparer à l'ère post-pétrole.

Il s'agira d'un test majeur pour l'attractivité du groupe pétrolier sur la scène financière internationale. En cas de forte demande, la vente pourrait atteindre jusqu'à 0,7% du capital d'Aramco, dont le gouvernement détient actuellement 82%, et le fonds souverain saoudien 16%.

Premier exportateur mondial de brut, l'Arabie saoudite produit actuellement environ neuf millions de barils par jour (bpj), bien en dessous de sa capacité de 12 millions de bpj, en raison des coupes de production décidées pour soutenir les cours.

Cette politique a pesé sur les bénéfices d'Aramco, qui ont baissé de 14,5% au premier trimestre sur un an, à 27 milliards de dollars.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique