Samedi, 15 juin 2024
International > Monde >

Washington sanctionne deux entreprises centrafricaines liées au groupe russe Wagner

AFP , Jeudi, 30 mai 2024

s
Archives - Montre trois mercenaires du groupe Wagner et un soldat malien, dans le nord du Mali. Photo : AP 

Washington a imposé jeudi des sanctions économiques à l'encontre de deux entreprises centrafricaines liées au groupe paramilitaire russe Wagner, soutenu par Moscou, a annoncé le département américain au Trésor dans un communiqué.

Les entreprises Mining Industries et Logistique Économique Étrangère sont visées par ces sanctions, pour leur rôle actif dans "les opérations de sécurité du groupe Wagner et les efforts miniers illicites liés au groupe Wagner en Centrafrique", a précisé le Trésor.

Ces deux entreprises "ont joué un rôle essentiel" dans ces activités, a précisé Matthew Miller, porte-parole du département d'Etat, dans un communiqué distinct.

"Le groupe russe Wagner a commis des violations généralisées des droits humains et s'est approprié des ressources naturelles dans plusieurs pays d'Afrique", a-t-il ajouté.

Le Trésor précise que depuis son arrivée en Centrafrique en 2017, "le groupe Wagner, soutenu par le Kremlin, et les sociétés autrefois contrôlées par Evgueni Prigojine (fondateur et dirigeant du groupe Wagner, NDLR), aujourd'hui décédé, ont établi un vaste réseau de sécurité et d'affaires en Centrafrique, entre autres pays africains".

Evgueni Prigojine est mort dans un accident d'avion en 2023.

Le réseau Wagner "a fait progresser les activités déstabilisatrices de la Russie aux dépens de la souveraineté de la Centrafrique", détaille le Trésor, citant, entre autres, "l'implication d'entreprises liées au groupe Wagner dans l'extraction et l'exploitation forestière illicites de l'or et des diamants".

"Le groupe Wagner, soutenu par la Russie, et son réseau d'entreprises, ont exploité la population et les ressources naturelles de la Centrafrique pour faire avancer le programme du groupe", a déclaré Brian Nelson, sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier.

Washington a déjà sanctionné maintes entités et individus liés à Wagner et à d'autres groupes paramilitaires russes.

En mars, une entreprise installée en Centrafrique, Bois Rouge - également connu comme Bois Rouge SARLU et, depuis 2022, Wood International Group SARLU -, décrite comme un exploitant forestier basé à Bangui et créé en 2019, avait ainsi été sanctionnée.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique