Jeudi, 13 juin 2024
Egypte > Politique >

Le CCCPA et l'Observatoire d'Al-Azhar pour la lutte contre l'extrémisme signent un mémorandum d'entente

Allaa Ghanem , Mercredi, 29 mai 2024

Les deux parties ont convenu d'échanger leurs expertises et réaliser des activités conjointes dans des domaines d'intérêt commun.

s
Ahmed Abdel-Latif, directeur du CCCPA, et Dr Nazir Mohamed Ayad, directeur de l'Observatoire d'Al-Azhar, signent un mémorandum d'entente.

L'ambassadeur Ahmed Abdel-Latif, directeur général du Centre international du Caire pour la résolution, le maintien et la consolidation de la paix (CCCPA), et Dr Nazir Mohamed Ayad, directeur de l’Observatoire d’Al-Azhar pour la lutte contre l’extrémisme, ont signé un mémorandum d’entente au Cheikhat d’Al-Azhar, au Caire. 

La signature a eu lieu en présence du Dr Mohamed Abdel Rahman Al-Duweiny, adjoint d'Al-Azhar Al Sharif, du Dr Reham Salama, directeur de l'Observatoire, ainsi que d'un certain nombre de professeurs, d'experts et d'universitaires d'Al-Azhar.

L'accord vise à renforcer les efforts combinés des deux centres, dans le cadre plus large des contributions actuelles de l'Egypte aux niveaux régional et international pour lutter contre l'extrémisme menant au terrorisme, compte tenu de son expérience réussie dans ce domaine. Il reflète la volonté des institutions nationales concernées d'unir leurs forces et d'assurer une coordination efficace afin de déconstruire et de réfuter les récits extrémistes qui favorisent le terrorisme et d'en créer de plus positifs et de valoriser les récits positifs fondés sur la coexistence pacifique et les enseignements religieux modérés. 

Les deux parties ont convenu d'échanger leurs expertises et réaliser des activités conjointes dans des domaines d'intérêt commun. Les opportunités de coopération portent sur une série de domaines, à savoir la prévention de la radicalisation et de l'extrémisme menant au terrorisme, le renforcement des capacités de dialogue, de négociation, de médiation et de réconciliation, la résolution des conflits, la valorisation du rôle des femmes et de la jeunesse en matière de paix et de sécurité, avec un accent particulier sur le rôle des femmes en tant que vecteurs de changement, ainsi que dans le cadre des efforts de prévention. 

S.E. M. Ahmed Abdel-Latif a souligné l'importance de cet accord qui s'appuie sur la collaboration existante et fructueuse entre le CCCPA et l'Observatoire. Il a également affirmé que cette collaboration contribue à la mobilisation des efforts nationaux, en s'appuyant sur l'expérience réussie de l'Egypte dans l'adoption d'une approche holistique et préventive pour traiter des facteurs structurels qui peuvent conduire à la radicalisation et à l'extrémisme menant au terrorisme.

Et ce, conformément aux conclusions du Forum d'Assouan (dont le CCCPA est le secrétariat) pour la paix et le développement durables qui font valoir l'importance d'une approche préventive dans les efforts globaux de lutte contre le terrorisme. 

De son côté, Dr Nazir Ayad a affirmé que ce protocole d'accord témoigne de la forte détermination des deux parties à renforcer leur coopération en tirant profit, d'une part, du rôle d'Al-Azhar dans la réfutation des idéologies extrémistes et, d'autre part, de la longue expérience du CCCPA en matière de renforcement des capacités africaines et arabes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique