Samedi, 15 juin 2024
Economie > Economie >

Les réserves stratégiques de blé couvrent 5,3 mois de consommation en Egypte et celles du sucre environ un an : ministre

Ahraminfo , Mardi, 28 mai 2024

Le premier ministre a souligné l'importance d'augmenter l'offre en produits de base à des prix abordables surtout à l'approche de l'Aïd Al-Adha qui survient à la mi-juin.

s
Archives - Un agriculteur récolte du blé sur une ferme de Qalyub dans le gouvernorat d’El-Kalubia, au nord-est du Caire, en Égypte. Photo : Reuters

Lors d’une réunion avec le premier ministre, Mostafa Madbouly, mardi 28 mai le ministre de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur, Ali Al-Messelhi, est revenu sur les réserves stratégiques de l’Egypte en produits de base.

La réserve stratégique de blé couvre 5,3 mois de consommation jusqu'au 2 novembre 2024, a déclaré Al-Messelhi. L’Egypte est le plus grand importateur de blé au monde. Elle a importé depuis le début de l’année 3,63 millions de tonnes de blé.

En 2023, l'Egypte a importé 11 millions de tonnes de blé, selon le vice-ministre de l'Approvisionnement et du Commerce intérieur, Ibrahim Ashmawy.

Le Caire vise la production de 70 % de ses besoins en blé d’ici 2030. Les cours mondiaux de blé ont augmenté au cours des deux dernières années à cause de la guerre en Ukraine.

« En ce qui concerne l'huile de cuisson subventionnée, la réserve stratégique couvre 6,2 mois de consommation jusqu'au 28 novembre. Quant aux réserves de volailles surgelées, elles sont suffisantes jusqu'au 18 mai 2025 », a ajouté Al-Messelhi.

Le premier ministre a souligné l'importance d'augmenter l'offre en produits de base à des prix abordables surtout à l'approche de l'Aïd Al-Adha qui survient à la mi-juin.

Al-Messelhi a également souligné que l’Egypte a importé 750 000 tonnes de sucre cette année. En outre, quatre sociétés opérant sur le marché égyptien fournissent chacune 250 milles tonnes de sucre, ce qui permet de combler le déficit (évalué à environ 1 millions de tonnes) et de maintenir les réserves jusqu'en février 2025 ».

L'Egypte a souffert récemment d'une pénurie de sucre en raison d’une offre insuffisante sur le marché. 

Le prix pour du kilo de sucre est passé de 27 à 38 livres dans les points de vente Aman dépendant d'un organisme gouvernemental.

Selon Khaled Badawi, président de la compagnie du sucre d'Al-Sharqiya, il y a un déficit de 700 à 800 000 tonnes de sucre par an vu que la production de l’Egypte s’élève à 2,4 millions de tonnes alors que la consommation s'élève à environ 3,2 millions de tonnes par an.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique