Samedi, 18 mai 2024
International > Monde Arabe >

Un commandant du Hezbollah tué dans une frappe israélienne au Liban

AFP , Mercredi, 15 mai 2024

s
La fumée s’échappe du site d’une frappe aérienne israélienne sur le village libanais de Kfar Kila près de la frontière. Photo : AFP

L'agence de presse libanaise ANI a indiqué, mercredi 15 mai qu'un tir de drone israélien dans le sud du Liban mardi soir a tué deux personnes, dont un commandant du Hezbollah selon une source proche de la formation islamiste pro-iranienne.

Le Hezbollah a affirmé tôt mercredi qu'un de ses combattants, Hussein Makki, 55 ans, "est mort en martyr sur la route de Jérusalem", une expression utilisée par l'organisation pour désigner ses membres tués par des tirs israéliens.

Selon des médias libanais, M. Makki était un commandant du Hezbollah et a été tué dans une frappe qui, d'après ANI, a été opérée par un drone israélien contre "une voiture sur la route principale de Tyr à Al-Hush" et "a fait deux martyrs".

Une source proche du mouvement a affirmé à l'AFP qu'un commandant du Hezbollah a été tué dans la frappe, sans le nommer.

Depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas le 7 octobre, des échanges de tirs opposent quotidiennement à la frontière israélo-libanaise l'armée israélienne au Hezbollah libanais, qui affirme soutenir le mouvement islamiste palestinien.

Plus tôt, l'armée israélienne avait annoncé qu'un civil israélien avait été tué et cinq soldats blessés dans le nord d'Israël par une roquette tirée depuis le Liban.

"Durant la journée, nous avons attaqué des dizaines de cibles du Hezbollah dans le sud du Liban", a-t-elle ajouté. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique