Vendredi, 19 juillet 2024
Egypte > Santé >

Un accord de coopération entre l’Egypte et le Japon dans le secteur de la santé

Ghada Ismaïl, Dimanche, 12 mai 2024

Le succès de la première phase du projet de la JICA met l'accent sur l’importance de la qualité des services et des soins de santé fournis aux citoyens égyptiens.

s
Un accord de coopération sanitaire entre l'Egypte et le Japon. Photo : Page Facebook Présidence du Conseil des ministres

Le président de l'Autorité générale des soins de santé, Ahmed Al-Sobki, s'est réuni, dimanche 12 mai, avec des représentants du bureau principal de l'Agence de coopération internationale du Japon (JICA) au siège de l'Autorité à la Nouvelle Capitale administrative, après le succès de la première phase du projet de la JICA visant à améliorer la qualité et la sécurité des malades dans les hôpitaux égyptiens "EH-QIPS".

« Le projet, visant à activer les soins centrés autour des malades avec la JICA, fait partie de la stratégie de coopération pour le développement entre l'Egypte et le Japon pour l'année 2024 », a déclaré Ahmed Al-Sobki.

Il a également souligné l'appel au secteur privé, sous la direction de l'Etat et du leadership politique, à contribuer pour renforcer le partenariat entre les secteurs public et privé et à augmenter les investissements dans les soins de santé en Egypte.

« Le projet vise à renforcer les capacités et la qualité des hôpitaux égyptiens, en mettant en œuvre une série de mesures et de programmes de formation visant à développer les compétences des travailleurs de la santé et à renforcer le système administratif et opérationnel des hôpitaux », a affirmé le président de l’Autorité.

Il a souligné que la performance et la qualité ont été améliorées dans 50 hôpitaux gouvernementaux égyptiens inclus dans le projet, tels que l'Hôpital international de Sharm Al-Sheikh, le Complexe médical international de Louqsor et l'Hôpital spécialisé Al-Agami à Alexandrie.

Al-Sobki a ajouté que le calendrier fixé pour achever le projet de soins centrés autour des malades prendra trois ans, de 2024 à 2027, soulignant que le projet représente une étape fondamentale pour améliorer la qualité des services de santé, renforcer l'efficacité du système de santé et améliorer l'expérience des malades.

« Nous discuterons avec les hôpitaux universitaires la manière de profiter des prochains projets japonais pour moderniser les systèmes de soins de santé en Egypte, conformément aux recommandations du conseiller du président Abdel Fattah Al-Sissi pour la santé et la prévention, lors de la cérémonie du projet de la JICA visant à améliorer la qualité et la sécurité des malades dans les hôpitaux égyptiens », a déclaré Al-Sobki.

Al-Sobki a présenté, lors de la cérémonie, la vision et les objectifs du secteur des soins de santé en Egypte, ainsi que le plan futur pour généraliser le projet "EH-QIPS" à tous les hôpitaux de la République.

Il a également souligné que le projet coïncide avec le 70e anniversaire de l'aide au développement du Japon à l'Egypte et le début d'une nouvelle phase des relations bilatérales après la visite du président Sissi à Tokyo en 2016.

La JICA est une agence gouvernementale indépendante qui coordonne l'aide publique au développement du Japon.

Elle a pour mission d'aider au développement économique et social des pays en développement et de promouvoir la coopération internationale.

Elle a vu le jour le 1er octobre 2003 conformément au projet défini par la loi sur l'Agence gouvernementale indépendante de coopération nationale (2002) et succède à l'Agence (japonaise) de coopération internationale fondée en 1974, qui était un organisme semi-gouvernemental placé sous l'autorité du ministère des Affaires étrangères.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique