Samedi, 15 juin 2024
Culture > Arts >

Nadine Labaki, Greta Gerwig, Omar Sy, Eva Green...: le jury du Festival de Cannes

AFP , Dimanche, 12 mai 2024

​Ils sont huit à prêter main forte à la présidente Greta Gerwig pour choisir le successeur d'"Anatomie d'une chute", Palme d'or 2023. Qui sont les membres du jury du 77e Festival de Cannes ?

s
le jury du 77e Festival de Cannes. Photo : AFP

Ils sont huit à prêter main forte à la présidente Greta Gerwig pour choisir le successeur d'"Anatomie d'une chute", Palme d'or 2023. Qui sont les membres du jury du 77e Festival de Cannes ?

Greta Gerwig

Ancienne égérie du cinéma indépendant américain, Greta Gerwig, 40 ans, est devenue la femme de tous les records avec "Barbie", qui a fait d'elle la première réalisatrice à franchir le milliard de dollars de recettes. "Barbie" n'est pourtant qu'une partie de son oeuvre, au féminisme assumé. Elle a ainsi réalisé "Lady Bird" (2017), une comédie sur l'adolescence et une adaptation modernisée des "Filles du docteur March" (2020). Celle qui prépare une adaptation du "Monde de Narnia" pour Netflix a également joué dans plus d'une vingtaine de films, dont la comédie en noir et blanc "Frances Ha", co-écrit avec son mari, le réalisateur Noah Baumbach.

Omar Sy

Il est à la fois l'une des personnalités préférées des Français et un interprète prisé dans le monde entier avec le succès de la série "Lupin". Menant une carrière des deux côtés de l'Atlantique, Omar Sy, 46 ans, a connu une ascension spectaculaire, de ses premiers pas dans l'humour potache à ses débuts sur grand écran en France ("Chocolat", le succès monstre d'"Intouchables" qui lui a valu un César) puis Hollywood, où il s'est installé. L'acteur, attaché à ses origines sénégalaises, avait marqué Cannes en 2022 avec "Tirailleurs" en ouverture d'une section parallèle.

Eva Green

Elle a brisé le coeur de James Bond: actrice française au nom anglo-saxon, Eva Green, 43 ans, a été découverte chez Bertolucci en 2003, et a ensuite poursuivi sa carrière à Hollywood avec "Kingdom of Heaven" (2004) de Ridley Scott puis "Casino Royale" (2006) où elle incarne une Vesper Lynd faisant battre le coeur de l'agent 007. Fille de l'actrice française Marlène Jobert, cette brune aux airs gothiques a aussi tourné à trois reprises avec Tim Burton, pour "Dark Shadows" (2012), "Miss Peregrine et les enfants singuliers" (2016) et "Dumbo" (2017). Plus récemment c'est en Milady de Winter qu'elle a séduit le public dans "Les trois mousquetaires".

Lily Gladstone 

Révélée l'an dernier à Cannes dans "Killers of the Flower Moon" de Martin Scorsese, l'actrice amérindienne de 37 ans a accumulé les récompenses et les nominations en quelques mois, devenant un symbole dans une industrie au long passif d'invisibilisation des peuples autochtones. Sa carrière avait démarré bien avant dans "Certaines Femmes" (2016) de Kelly Reichardt, face à Kristen Stewart.

Née dans le Montana en 1986 d'une mère blanche et d'un père amérindien Blackfeet et Nez Perce, Lily Gladstone s'est prise d'amour pour le cinéma après avoir vu "le Retour du Jedi" de la saga "Star Wars". Elle sera prochainement dans la série Apple "Fancy Dance".

Pierfrancesco Favino

Valeur sûre du cinéma italien, Pierfrancesco Favino, 54 ans, a été à l'honneur plusieurs fois à Cannes: en 2019 en repenti de la mafia pour "Le Traître" de Marco Bellocchio et en 2022 dans "Nostalgia", dans la peau d'un homme prisonnier de son passé à Naples. Ses performances avaient à chaque fois été encensées, sans qu'il reparte pour autant avec un prix.

L'acteur, qui s'offre aussi des incursions à Hollywod, a reçu le prix d'interprétation à la Mostra de Venise pour "Padrenostro" (2020), sur les années de plomb en Italie. Il vient de travailler avec Pablo Larraìn pour "Maria", avec Angelina Jolie dans le rôle de Maria Callas.

Hirokazu Kore-Eda

Palme d'or 2018 avec "Une affaire de famille", le réalisateur japonais de 61 ans a bâti une oeuvre intime, mettant en lumière des "gens ordinaires" comme chez Ken Loach, qu'il admire. Auteur de poignantes chroniques familiales, il est un habitué de Cannes où il a notamment présenté "Still Walking" (2008), sur le deuil, "Tel père, tel fils" (2013), Prix du Jury au Festival de Cannes. Après des incursions en France et en Corée du Sud - "La Vérité" (2019), avec Catherine Deneuve et "Les Bonnes Étoiles", avec Song Kang-ho, il a tourné "L'Innocence", récompensé l'an dernier du prix du meilleur scénario à Cannes.

Juan Antonio Bayona

Il a ému et fait un carton cet hiver avec "Le cercle des neiges" (en France sur Netflix), l'histoire vraie de survivants d'un crash dans la Cordillère des Andes dans les années 70. Le film a été nommé aux Oscars et a remporté douze Goya en Espagne. Avant cela, le réalisateur espagnol de 49 ans s'est fait remarquer avec "L'Orphelinat", son premier film ovationné à Cannes en 2007. En 2012, il signe "The Impossible", un drame avec Naomi Watts sur le tsunami de décembre 2004 qui lui vaut cinq Goya. En 2016, il réalise le cinquième volet de la série des Jurassic Park.

Nadine Labaki

Prix du Jury au Festival de Cannes 2018 avec "Capharnaüm", sur l'enfance maltraitée, la réalisatrice libanaise, âgée de 50 ans, tisse une histoire avec le Festival depuis de nombreuses années: elle participe en 2004 à La résidence de la Cinéfondation du Festival pour le développement de "Caramel", sur un salon de beauté au Liban. Portraits entremêlés de femmes, ce film est devenu le plus grand succès du cinéma libanais à l'étranger.

Ebru Ceylan

Connue pour ses collaborations avec son mari, le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan, Ebru Ceylan, 48 ans, s'est d'abord fait connaitre comme photographe. Après des études de cinéma, on la retrouve comme actrice et directrice artistique dans les premiers films de Ceylan: "Uzak" (2002) et "Les Climats" (2006). Elle devient coscénariste des films suivants jusqu'à "Winter Sleep" qui remporte la Palme d'or en 2014. L'an dernier, le tandem avait présenté "Les herbes sèches" sur la Croisette.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique