Dimanche, 16 juin 2024
Culture > Arts >

Zendaya, ado star devenue icône touche-à-tout

AFP , Samedi, 11 mai 2024

Zendaya
L’actrice américaine Zendaya arrive pour le gala du Met 2024 au Metropolitan Museum of Art. Photo : AFP

Du cinéma à la mode en passant par la musique, Zendaya semble exceller en tout. A 27 ans, l'artiste américaine est passée d'ado star à l'une des figures les plus influentes de sa génération.

A l'affiche de deux films à succès cette année, "Dune 2" et "Challengers", l'actrice, également chanteuse, mannequin, danseuse et productrice, a endossé en début de semaine le rôle de co-hôte du Met gala à New York, grand-messe de la mode et du show-biz.

Elle s'est offert pour l'occasion le privilège de faire deux entrées, avec deux looks différents. Un choix qui n'a pas manqué d'affoler la toile et a été salué par les critiques, habitués à commenter les sorties vestimentaires de celle qui est souvent qualifiée "d'icône de la mode".

Mais ses références ne s'arrêtent pas là. Zendaya devient en 2020 la plus jeune artiste sacrée meilleure actrice dans une série dramatique aux Emmy Awards, à 24 ans, pour son rôle dans "Euphoria". Cette récompense lui revient également en 2022.

Toujours pour ce rôle, elle remporte un Golden Globe en 2023. La même année, elle fait une apparition sur la scène du célèbre festival de musique Coachella, dans le désert californien.

"C'est une icône culturelle en devenir", déclarait en 2022 Denis Villeneuve, réalisateur de "Dune". "Zendaya est intemporelle, et elle peut tout faire".

 Timidité maladive 

Zendaya Coleman naît en 1996 en Californie. Petite, elle souffre d'une timidité maladive, selon ses parents, tous deux enseignants.

Sa mère cumule un deuxième emploi dans un théâtre d'Oakland. Après s'être essayée au basketball ou encore au football, c'est là que la jeune Zendaya a une révélation.

"Elle me suppliait de l'y amener", se souvenait sa mère en 2021. Sur scène, Zendaya se transforme.

Après quelques pièces de théâtre, ses parents l'accompagnent à Los Angeles pour qu'elle tente sa chance. A 14 ans, elle y décroche un rôle dans la série "Shake It Up" de Disney Channel. A 17 ans, elle sort un album.

Elle fait ensuite ses débuts au cinéma dans des longs-métrages à succès comme "The Greatest Showman" (2017), ou "Spider-Man: Homecoming" (2017), où elle rencontre Tom Holland, avec lequel elle forme aujourd'hui un couple star à l'image discrète, adoré des fans.

Puis la série "Euphoria" et le personnage de Rue, adolescente meurtrie par ses addictions, la consacre comme l'une des actrices les plus prometteuses de sa génération.

Dans le même temps, Zendaya se met en retrait de la scène musicale. En avril, elle a exprimé à demi-mot ses réticences vis-à-vis de cette industrie, mais ne ferme pas la porte à un retour: "Je sortirai peut-être une petite chanson, peut-être".

Version acceptable

Au-delà de son talent, c'est son image qui séduit. Zendaya "possède un niveau de grâce et d'authenticité qui redonne de l'espoir pour la génération à laquelle elle ouvre la voie", écrivait en 2020 le magazine de mode américain Essence.

L'actrice entretient une image d'humilité et d'engagement. Dès son passage chez Disney dans les années 2010, elle insiste pour l'inclusion d'une famille noire dans la série "Agent K.C", dans laquelle elle joue.

A 21 ans, elle fustige ouvertement les normes de beauté de l'industrie du divertissement. "Je suis la version hollywoodienne acceptable d'une fille noire", tacle celle dont la mère est blanche et le père noir.

"En tant que femme noire à la peau claire, il est important que j'utilise mon privilège, ma position, pour montrer à quel point la communauté afro-américaine est belle", poursuit-elle.

Invitée à collaborer avec le créateur Tommy Hilfiger en 2019, elle choisit un casting de mannequins noires et rend hommage à des figures afro-américaines, comme Bethann Hardison, mannequin et militante.

Zendaya joue également avec les codes de genre dans ses apparitions publiques et apparaît comme une défenseure de la communauté LGBT+.

En 2020, Michelle Obama fait appel à l'influente star - qui cumule aujourd'hui plus de 184 millions d'abonnés sur Instagram - pour inciter les jeunes Américains à s'inscrire sur les listes électorales.

Et la star touche-à-tout pourrait encore élargir sa palette: Luca Guadagnino, qui la dirige dans "Challengers", l'encourage à passer derrière la caméra. Une transition qu'elle sera capable de faire, dit-elle, quand elle aura "gagné en assurance".

 

 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique