Dimanche, 21 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Notre opération à Rafah ne viole pas le traité de paix avec l'Egypte : ministre israélien

Ahraminfo , Mercredi, 08 mai 2024

Ces déclarations interviennent en même temps que les représentants d'Israël et du Hamas ainsi que les médiateurs qatari, américain et égyptien sont présents au Caire où les négociations ont repris en fin de matinée, selon une source égyptienne.

s
Archives - Des membres des forces de sécurité palestiniennes montent la garde au poste frontalier fermé de Rafah vers l’Égypte dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

Le porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Ofer Gendelman, a déclaré, mercredi 8 mai, qu'Israël est conscient de la sensibilité entourant l'opération militaire menée près de la frontière égyptienne, affirmant que cette opération ne contrevient en aucun cas au traité de paix conclu entre les deux parties.

« L'opération menée par l'armée au point de passage de Rafah à la frontière sud de la bande de Gaza se poursuivra jusqu'à ce que le Hamas soit « éliminé » et que les détenus soient libérés », a indiqué Gendelman lors d’un briefing.

Il a également ajouté que les forces israéliennes continuent leurs opérations militaires intensives et ciblées au point de passage de Rafah, qui a été utilisé, selon lui, par le Hamas pour faire entrer des armes dans la bande de Gaza, notant que l'armée a tué 20 combattants du Hamas aux abords du point de passage.

« La suspension de l'accord de paix avec Israël est une question qui relève du jugement de l'Egypte », a déclaré l’ancien ministre égyptien et le professeur de droit international, Mufid Shehab, à Al-Arabiya.

Il a souligné que l’Egypte peut prendre plusieurs mesures juridiques, dont la plus importante consiste à avertir Israël de sa violation du droit international, et puis porter l’affaire devant le Conseil de sécurité et des pays influents tels que les Nations unies, Les Etats d’Amérique, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et d’autres peuvent être informés de cette violation et de sa gravité.

La question du traité de la paix a été abordée à plusieurs reprises, mais le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a affirmé clairement l'engagement égyptien envers l'accord de paix avec Israël, soulignant que Le Caire traite efficacement cet accord.

Il a également ajouté que l'accord de paix entre les deux pays était en vigueur depuis quarante ans. 

Ces déclarations interviennent en même temps que les représentants d'Israël et du Hamas ainsi que les médiateurs qatari, américain et égyptien sont présents au Caire où les négociations ont repris en fin de matinée, selon une source égyptienne.

L'armée israélienne a mené mercredi des frappes aériennes et des opérations ciblées meurtrières dans la ville palestinienne de Rafah , à l'heure où se tiennent au Caire des négociations de la dernière chance en vue d'une trêve entre Israël et le Hamas.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique