Lundi, 17 juin 2024
International > Afrique >

Présidentielle au Tchad : le camp Masra dénonce des "menaces et violences graves"

AFP , Mercredi, 08 mai 2024

​Le parti du Premier ministre tchadien Succès Masra, candidat à la présidentielle de lundi, a dénoncé mercredi des "violences et menaces graves" contre lui et ses partisans ainsi que des fraudes lors du dépouillement, appelant "le peuple" à "défendre sa volonté exprimée dans les urnes".

s
Le Premier ministre de transition du Tchad et candidat à la présidence du parti Les Transformateurs, Succes Masra (C), réagit après avoir voté au bureau de vote numéro 1 du Carré 30, dans la région d’Abena à N’Djamena. Photo : AFP

M. Masra est candidat contre le président de transition et chef de la junte militaire au pouvoir depuis trois ans, le général Mahamat Idriss Déby Itno, qui l'avait nommé Premier ministre le 1er janvier. Il fait l'objet de "surveillance" et de "menaces à sa sécurité (...) extrêmement graves", assure son parti Les Transformateurs dans un communiqué lu sur sa page Facebook.

Le parti et la Coalition Justice et Egalité qui le soutient dénoncent également des "menaces et violences graves" visant ses sympathisants et "des arrestations arbitraires" depuis le scrutin de lundi, "le refus d'accès à des bureaux de vote" pour observer le dépouillement, "des violations inimaginables, y compris des tirs à balles réelles, afin de s'accaparer des bulletins et des procès-verbaux". Le parti "appelle le peuple à rester vigilant et mobilisé pour défendre sa volonté exprimée dans les urnes", concluent Les Transformateurs.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique