Samedi, 18 mai 2024
Economie > Tech >

Les réserves internationales nettes de l’Egypte enregistrent une légère hausse, atteignant 41,057 milliards de dollars : BCE

Ahraminfo , Mardi, 07 mai 2024

Le projet de développement de Ras Al-Hikma et le prêt du Fonds monétaire international ont permis à l’Egypte de se procurer une quantité suffisante de devises étrangères.

Banque centrale d’Égypte. Photo : AFP
Banque centrale d’Égypte. Photo : AFP

La Banque Centrale égyptienne a annoncé, lors d’un communiqué publié mardi 7 mai, que les réserves internationales nettes ont atteint 41,057 milliards de dollars jusqu’à la fin avril 2024.

Ce chiffre représente une augmentation par rapport à celui du mois de mars, qui a enregistré 40,99 milliards de dollars.

Les réserves internationales auprès de la BCE sont constituées majoritairement des devises étrangères et de l'or.

Le prêt du Fonds monétaire international, ainsi que le projet de développement de Ras Al-Hikma, signé vendredi 23 février entre le premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, et la compagnie émiratie Abu Dhabi Developmental Holding Company, fournissant à l’Egypte 35 milliards de dollars d’investissements, ont permis à l’Egypte de se procurer une quantité suffisante de devises étrangères.

Depuis déjà deux années, l’Egypte souffrait d’une pénurie de devises étrangères.

Ces grandes liquidités ont permis donc de répondre aux besoins du marché en dollar et, par conséquent, ont pu réduire l’écart entre le taux de change officiel et celui sur le marché parallèle afin de mettre fin à ce dernier surtout avec la décision du BCE le 6 mars de dévaluer la livre égyptienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique