Lundi, 17 juin 2024
International > Afrique >

Le cyclone Hidaya ne menace plus la Tanzanie, selon les autorités

AFP , Dimanche, 05 mai 2024

s
Des minibus publics sont submergés dans les rues inondées de Dar salaam, en Tanzanie. Photo : AP

Le cyclone Hidaya, qui a touché terre samedi en Tanzanie, a perdu de sa puissance et ne présente plus de danger, a indiqué dimanche l'autorité météorologique de ce pays d'Afrique de l'Est.

Ce cyclone a provoqué de fortes précipitations et des vents violents en approchant samedi des côtes de Tanzanie et du Kenya, deux pays meurtris par des inondations et glissements de terrain dus à des pluies torrentielles depuis mars.

Dans un communiqué publié tôt dimanche matin sur le réseau social X, l'autorité météorologique tanzanienne a indiqué que le cyclone avait "complètement perdu de sa force" après avoir touché terre samedi sur l'île de Mafia, dans l'océan Indien.

"Par conséquent, il n'y a plus de menace du cyclone tropical +Hidaya+ dans notre pays", a-t-elle conclu.

Les plages avaient été désertées samedi, les magasins fermés et le transport maritime suspendu dans l'archipel de Zanzibar.

A l'approche du cyclone, des précipitations plus abondantes que la normale avaient été enregistrées dans les régions côtières mais aucun dégât ni victime n'a été recensé.

Ces dernières semaines, la Tanzanie a été frappée par des inondations meurtrières, dues à des précipitations aggravées par El Niño. Ce phénomène climatique naturel généralement associé au réchauffement du globe provoque des sécheresses dans certaines parties du monde et des pluies abondantes ailleurs.

Au Kenya voisin, placé en état d'alerte avant l'arrivée du cyclone, au moins 210 personnes ont été tuées dans des inondations similaires depuis mars, près de 100 autres sont portées disparues tandis que 165.000 personnes ont été déplacées, selon des chiffres officiels.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique