Mercredi, 24 juillet 2024
International > Afrique >

Soudan: la France "extrêmement préoccupée" par la situation autour d'El-Facher

AFP , Jeudi, 02 mai 2024

s
Archives - Des déplacés à Abu Shouk, près d'el-Fasher, la capitale de l'Etat du Nord Darfour. Photo : AFP

La France est "extrêmement préoccupée par la grave montée des tensions autour d'El-Facher, au Nord-Darfour" soulignant que les opérations militaires en cours menaçaient les centaines de milliers de civils ayant trouvé refuge dans cette ville soudanaise.

Ces opérations "aggravent la situation humanitaire déjà dramatique dans la région et entravent le déploiement des moyens humanitaires", a souligné Christophe Lemoine, porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères.

Paris appelle "toutes les parties (...) à cesser immédiatement les hostilités (...) et à respecter leurs engagements pour assurer la protection des populations et l'acheminement de l'aide humanitaire conformément à leurs obligations" internationales.

Lors d'une conférence humanitaire à Paris le 15 avril, la communauté internationale s'est engagée à fournir plus de 2 milliards d'aide pour le Soudan mais les participants avaient exprimé leur inquiétude sur les difficultés à faire acheminer cette aide jusqu'aux populations.

La guerre a éclaté le 15 avril 2023 entre les forces loyales au chef de l'armée Abdel Fattah al-Burhane et celles de Mohamed Hamdane Daglo, son ancien adjoint et commandant des forces paramilitaires de soutien rapide (FSR).

El-Facher fait actuellement office de base humanitaire pour le Darfour, région où vivent environ un quart des 48 millions d'habitants du Soudan.

Accueillant de nombreux réfugiés, la ville avait jusque là été relativement épargnée par les combats. Mais depuis mi-avril, des bombardements et des affrontements ont été rapportés dans les villages environnants.

El-Facher est la seule capitale des cinq Etats du Darfour que les FSR ne contrôlent pas.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique