Lundi, 17 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

L’Egypte se dote d’un nouvel atout numérique

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mercredi, 01 mai 2024

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a inauguré le 28 avril le Centre de données et d’informatique en nuage à la Nouvelle Capitale administrative. L’établissement fournira des services numériques aux citoyens et permettra l’installation d’entreprises internationales en Egypte. Explications.

L’Egypte se dote d’un nouvel atout numérique

Les regards se sont tournés cette semaine vers le nouveau centre de données et d’informatique en nuage inauguré par le président Abdel Fattah Al-Sissi à la Nouvelle Capitale administrative.

Ce centre, le premier de son genre en Egypte et en Afrique, est une nouvelle réalisation sur la voie de la transformation numérique du pays. C’est le premier centre à offrir des services d’analyse, de traitement des données massives et d’intelligence artificielle.

Lors de l’inauguration, le président a incité les Egyptiens à encourager leurs enfants à se diriger vers les études d’informatique et de programmation pour leur assurer un avenir meilleur « Le domaine de la programmation peut assurer aux jeunes des revenus compris entre 20 000 et 30 000 dollars par mois et pouvant même atteindre les 100 000 dollars et ce, en travaillant à domicile », a-t-il affirmé.

Le président a ajouté que ces centres « changeront la forme, la taille et la rapidité du travail au sein du gouvernement égyptien », notant que « les technologies de l’information constituent le plus vaste secteur qui offre des opportunités d’emploi et qui a besoin d’environ un million de personnes par an en personnel formé et qualifié ».

Pour sa part, le ministre des Télécommunications, Amr Talaat, a déclaré que le Centre de données et d’informatique en nuage vise à fournir des services numériques de manière simplifiée et rapide aux citoyens. Talaat a expliqué que de nombreuses initiatives liées à la technologie ont été lancées en Egypte, comme l’initiative Pionniers de l’Egypte numérique et celle de Constructeurs de l’Egypte numérique.

En l’espace de 6 ans, le ministère des Télécommunications a multiplié par 100 le nombre de stagiaires dans ces initiatives qui est passé de 4 000 stagiaires en 2018 à 400 000 stagiaires en 2024. En plus, le budget a connu une grande progression pour passer de 50 millions de L.E. à 1,7 milliard de L.E. Le ministre a également souligné que 60 entreprises ont été engagées pour fournir 65 000 emplois aux jeunes.

Bénéfices multiples

Les bénéfices liés à ce grand projet sont multiples selon les experts, il s’agit notamment de créer des applications numériques au service du citoyen et du gouvernement.

Mohamed Khalif, consultant en innovation et en transformation numérique, a déclaré, lors d’une intervention télévisée : « L’Egypte veut figurer sur la carte des investissements dans les centres de données et le secteur informatique, et bénéficier de son emplacement stratégique par lequel passent environ 90 % des câbles de données mondiaux ».

Professeur de sciences politiques, Hassan Salama assure que la présence de ce centre, le plus grand au Moyen-Orient et en Afrique, va attirer les investisseurs internationaux en Egypte. « Il va permettre à de grandes entreprises de s’installer en Egypte. Les grandes entreprises égyptiennes et mondiales sont à la recherche de systèmes technologiques qui leur facilitent la tâche et qui protègent leurs informations. Par ailleurs, la présence de plus en plus d’entreprises enrichira la base de données qui se trouve dans ce centre ».

L’inauguration de ce centre encourage également, selon Salama, les jeunes à se diriger vers ce secteur générateur d’emplois.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique