Samedi, 15 juin 2024
Egypte > Société >

Demandes au Parlement pour suspendre le délestage d’électricité durant la période des examens

Ghada Ismaïl, Samedi, 27 avril 2024

Certains députés ont déposé des plaintes au Parlement pour arrêter le plan de délestage d’électricité durant la période des examens de fin d’année. D'autres proposent d'alterner les heures de coupure d'électricité entre jour et nuit.

étudiants
Des étudiants passent les examens du baccalauréat. Photo : Al-Ahram

Des membres du Parlement ont demandé, samedi 27 avril, l’arrêt du plan de délestage d’électricité, pendant la prochaine période, en parallèle à la saison des examens de fin d’année.

Mohamed Al-Geblawy, membre du Parlement, a présenté une demande parlementaire au président du parlement Hanafy Gebaly, afin de la transmette au Premier ministre et au ministre de l'Électricité.

La demande concerne la prise d'une décision visant à suspendre le système de délestage d’électricité lors de la période des examens du bac égyptien (Thanawya amma),  les examens de la troisième année préparatoire.

D'après les députés, une coordination avec le ministère de l'Éducation est nécessaire afin d'aboutir à une telle décision qui préoccupe la plupart des familles égyptiennes. 

De son côté, Amal Abdel Hamid, membre du Parlement, a demandé la nécessité de revoir la façon dont le système délestage d’électricité est appliqué, tout en prenant en considération l'aspect . « Il ne suffit pas de suspendre le délestage d'électricité lors du mois de Ramadan ou durant les fêtes. Il faut aussi prendre en compte les malades et les citoyens qui souffrent d'un état de santé assez délicat », a- t-elle précisé. 

Dans le même contexte, Hanan Hosny Yashar, députée, propose que le gouvernement modifie les horaires de délestage d’électricité durant la période des examens, en alternant les heures de coupure d'électricité entre jour et nuit, notamment que les étudiants ont plus tendance à réviser pendant la nuit.

En janvier dernier, le gouvernement avait annoncé une modification du programme de " délestage d’électricité " en raison du début des examens du premier semestre de l'année scolaire 2024-2023, pour qu'elle soit de 14h à 17h.

De plus, le porte-parole de la présidence du Conseil des ministres, Mohamed Al-Homossani, avait précédemment affirmé que la coordination avait été faite entre le Premier ministre, Moustafa Madbouly, et le ministre de l'Electricité et de l’Energies renouvelable Mohamed Shaker, et le ministre du Pétrole et des Ressources minérales Tarek El Molla, pour arrêter la mise en œuvre du plan de "délestage d’électricité" pour les églises pendant les fêtes coptes. 

Après les vacances d'Aïd Al-Fitr, le gouvernement a repris son programme de délestage d’électricité.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique