Dimanche, 21 juillet 2024
Egypte > Politique >

« Les contacts entre l'Egypte et Israël concernant la trêve sont limités aux délégations sécuritaires », un haut responsable égyptien

Ahraminfo , Vendredi, 26 avril 2024

L'Egypte nie les rapports des médias prévoyant des "réunions projetées entre des responsables égyptiens et leurs homologues israéliens", selon un responsable égyptien qui a requis l'anonymat.

Gaza
Des Palestiniens déplacés marchent près de tentes dans un camp de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, près de la frontière avec l’Égypte. Photo : AFP

Un haut responsable égyptien a affirmé, vendredi 26 avril, que les contacts entre l'Egypte et Israël concernant la trêve sont limités aux délégations sécuritaires.

« Il n’y a aucune validité de ce qui a été diffusé dans les médias concernant les réunions projetées entre les responsables égyptiens et leurs homologues israéliens » a-t-il ajouté dans des déclarations diffusées sur la chaîne Al-Qahera News.

Il a également affirmé que des discussions sont en cours entre des représentants égyptiens et "toutes les parties concernées" pour parvenir à un cessez-le-feu, mettre fin au conflit et atténuer les souffrances subies par le peuple palestinien.

« L’Egypte a mis en garde à plusieurs reprises contre les dangereuses répercussions si Israël envisageait de lancer une attaque contre la ville palestinienne de Rafah", a-t-il conclu.

Un peu plus tard, Al-Qahera News a publié une nouvelle indiquant que Abbas Kamel a rencontré Aguila Saleh, le président de la Chambre des représentants libyenne, au Caire vendredi 26 avril, pour passer en revue la situation en Libye.

Vendredi matin, un site israélien, i24, a annoncé que le chef des services de renseignement égyptien, Abbas Kamel, est arrivé en Israël pour discuter des moyens de parvenir à un long cessez-le-feu dans la bande de Gaza et la libération des otages.

Selon i24, Kamel rencontrera le chef du Mossad, David Barnea, et le chef du Conseil de sécurité national israélien, Tzachi Hanegbi, pour discuter d'une proposition égyptienne visant à reporter l'opération militaire prévue à Rafah et à trouver un compromis acceptable pour toutes les parties.

L'agence de presse américaine AP a, de sa part, publié un rapport portant la même information divulguée par deux responsables égyptiens sous couvert de l'anonymat.

« L'Egypte a envoyé vendredi une délégation de haut niveau en Israël dans l'espoir de négocier un accord de cessez-le-feu avec le Hamas à Gaza », ont indiqué deux responsables égyptiens à AP.

Selon un des deux responsables interviewés par AP, la délégation présentera « une nouvelle vision » pour un cessez-le-feu prolongé à Gaza.

Il a aussi ajouté que les médiateurs travaillent sur un compromis qui répondra à la plupart des principales demandes des deux parties.

L’Egypte a proposé au chef d'état-major israélien, Herzi Halevi, et au chef du Shin Bet, Ronen Bar, lors de leur visite au Caire, mercredi 24 avril, un gel complet et définitif de l'incursion israélienne à Rafah en échange d’une reprise des négociations sur les otages, le tout dans le cadre d’une initiative globale, selon des sources citées par le site saoudien Al-Arabiya.

L'initiative en question prévoit de poursuivre les discussions sur les questions en suspens afin d'accélérer la libération des otages israéliens et des prisonniers palestiniens, selon les termes de l'accord de Paris.

Ce dernier prévoit trois phases de cessez-le-feu, chacune de six semaines, ou bien deux phases seulement de 10 semaines chacune.

L'Egypte a également transmis à Israël, selon les mêmes sources, une proposition du Hamas d’un cessez-le-feu complet d'une durée d'au moins un an, en échange du gel des opérations militaires contre Israël.

En parallèle, l'armée israélienne est pleinement préparée à intervenir à Rafah. Tel est le message communiqué jeudi par l'état-major au cabinet de guerre présidé par Benyamin Netanyahu, qui doit décider de donner ou non son aval à une opération dans cette localité frontalière avec l'Egypte.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique