Jeudi, 23 mai 2024
Economie > Economie >

La marque Habitat va se relancer en ligne, cinq mois après la liquidation des magasins

AFP , Mardi, 23 avril 2024

La marque d'ameublement Habitat va se relancer en ligne, cinq mois après la liquidation judiciaire de ses magasins, a annoncé mardi le groupe Cafom qui avait cédé en 2020 l'exploitation de l'enseigne tout en restant propriétaire de la marque.

s
Archives - Logo d’un magasin de meubles et de design Habitat. Photo : AFP

Le 28 décembre, le tribunal de Bobigny avait placé Habitat en liquidation judiciaire en raison de ses graves difficultés financières, scellant ainsi le sort de l'enseigne fondée en 1964 et qui employait près de 400 salariés. Cafom a décidé de reprendre le flambeau, espérant qu'un modèle basé uniquement sur la vente en ligne lui réussisse davantage.

"Nous allons mettre le service logistique et la notoriété de vente-unique.com", site dont Cafom est l'actionnaire principal, "au service des clients, pour leur redonner confiance et le sourire", a indiqué Hervé Giaoui, président du conseil d'administration du groupe, lors d'une conférence de presse.

Les près de 9.000 clients lésés par la mise en liquidation judiciaire du précédent exploitant pourront demander un bon d'achat sur habitat.fr, a promis la direction. Le site doit rouvrir dans "quatre à cinq semaines", avec quelques modèles "iconiques" dans un premier temps, a-t-elle annoncé.

Habitat France employait 315 salariés et la société mère, Habitat Design International, 68. "Pour les salariés en magasin, ce sera très compliqué", a reconnu Hervé Giaoui, qui n'est pas l'employeur de ces salariés.

Thierry Le Guénic, le repreneur d'Habitat en 2020, avait admis auprès de l'AFP en décembre ne pas avoir "réussi à relever ce challenge, tout comme les précédents actionnaires". "Une autre phase s'ouvre, et nous sommes désormais engagés pour aider à trouver toute solution de reclassement de nos collaborateurs", avait alors indiqué l'homme d'affaires.

Le tribunal de Bobigny avait estimé en décembre qu'il "ressortait du rapport de l'administrateur judiciaire qu'il n'existe aucune possibilité d'élaborer d'un plan de redressement" et que la situation était "irrémédiablement compromise" pour Habitat, notamment "en raison de l'absence de trésorerie et de l'impossibilité d'utiliser la marque".

La filière meuble a connu un rebond post-Covid, avant de se stabiliser ces deux dernières années. Le chiffre d'affaires du secteur avait vu son chiffre d'affaires diminuer de 2,5% à 14,6 milliards d'euros en 2023, selon l'Ameublement français.

Fin 2022, le site Made.com, un autre magasin d'ameublement purement en ligne, avait déjà été placé en liquidation judiciaire.

Pas de quoi décourager Cafom: "Faire mieux que Made.com, ce n'est pas difficile, c'est ce qu'on fait depuis 18 ans avec vente-unique.com qui est bénéficiaire", a affirmé Hervé Giaoui.

Habitat, qui comptait 25 magasins en France, a été fondée en 1964 par le designer britannique Terence Conran (décédé en 2020), avec l'objectif de proposer à prix abordable des meubles et des objets de décoration à la fois sobres, épurés et modernes.

L'enseigne avait précédemment appartenu au fonds d'investissement américain Hilco et à la famille suédoise Kamprad (également propriétaire d'Ikea).

En 2020, elle avait été rachetée par l'entrepreneur-investisseur Thierry Le Guénic, acquéreur la même année de l'enseigne d'habillement Burton of London, placée en redressement judiciaire l'été dernier et qui n'a pas trouvé de repreneur.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique