Mardi, 21 mai 2024
Egypte > Politique >

Le soutien que l'Egypte reçoit de la communauté internationale n'est pas à la mesure des charges qu'elle supporte : Shoukry à la directrice générale de l’OIM

Ahraminfo , Lundi, 22 avril 2024

L’Organisation internationale pour les migrants (OIM) dispose à fournir un soutien à l'Égypte pour renforcer sa capacité à prendre en charge les réfugiés soudanais.

Egypte
Le ministre Sameh Shoukry reçoit la directrice générale de l’organisation internationale pour les migrants Amy Pope. Photo: page officielle du ministère des Affaires étrangères.

Le ministre des Affaires étrangères Sameh Shoukry a indiqué que l'Egypte est confronté à des flux croissants d’immigrants et que le soutien reçu de la communauté internationale n'est pas à la mesure des charges qu’elle supporte pour assurer une vie décente à ceux qui y arrivent. Les déclarations de Shoukry interviennent lors d’une réunion tenue, lundi 22 avril, avec la directrice générale de l’OIM, Amy Pope.  

Selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, les migrants qui ont été contraints de quitter leur pays en quête de stabilité, en raison de conflits, de raisons économiques ou des répercussions du changement climatique ont clairement reflété dans la forte augmentation du nombre de migrants en Egypte.

« Ce phénomène coïncide avec une époque où l'économie égyptienne souffre des conséquences des crises mondiales, ce qui nécessite que l'organisation internationale joue son rôle en apportant le soutien nécessaire à l'Egypte à cet égard », a souligné Shoukry lors du communiqué.

En relation avec l'évolution de la crise soudanaise, la responsable de l'ONU qui effectue une visite en Egypte du 21 au 23 avril a apprécié l'accueil par l'Egypte d'un grand nombre de déplacés soudanais depuis le début de la crise, ainsi que le rôle des autorités égyptiennes dans le soutien aux personnes fuyant le conflit au niveau gouvernemental et populaire.

À cet égard, Amy Pope a exprimé la disposition de l'organisation à fournir un soutien à l'Egypte pour renforcer sa capacité à prendre en charge les réfugiés soudanais, en coopération avec les ministères de la Solidarité sociale et de la Santé, notant l'intérêt de l'Organisation internationale pour les migrations au Soudan par crainte que cela se transforme en une crise oubliée, notant que près de 800 employés de l'ONU travaillent au Soudan et au  Soudan du Sud et ont la capacité et le désir d'aider le peuple soudanais.

La directrice générale de l’OIM a également remercié l'Egypte pour sa coopération fructueuse sur les questions de l'impact du changement climatique sur la migration, notamment lors de la présidence égyptienne de la conférence COP27.

Des discussions ont eu lieu sur les moyens de soutenir et d'activer le Fonds pour les pertes et dommages pour son rôle important dans le renforcement de la capacité des pays à évaluer les impacts dévastateurs du changement climatique et son impact sur les flux migratoires, ainsi que les moyens de coopération entre l'Egypte et l’organisation en Afrique.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique