Samedi, 18 mai 2024
Economie > Economie >

Al-Mansour automotive vise la production de trois nouveaux modèles de voiture avec des investissements de 35 millions de dollars : Conseil des ministres

Dalia Farouq , Dimanche, 21 avril 2024

Le PDG d’Al-Mansour Automotive a présenté une étude sur le marché des véhicules légers en Egypte et la possibilité de remplacer les véhicules actuels par des véhicules légers électriques, soulignant que l'Egypte dispose de possibilités prometteuses en matière de véhicules légers.

s
Une voiture MG.

Ankush Arora, PDG d’Al-Mansour Automotive, a déclaré à l’issue d’une rencontre avec le premier ministre, Mostafa Madbouly, dimanche 21 avril que la société entend démarrer la production d'un nouveau modèle de la marque MG en Egypte au premier trimestre de 2025, avec des investissements directs étrangers de 20 millions de dollars, soulignant que ce projet devrait créer environ 5 000 emplois directs et indirects, rapporte un communiqué du Conseil des ministres.

Arora a présenté le plan d’expansion de la société sur le marché égyptien au cours de la prochaine période et les nouveaux produits qu’elle entend fabriquer ou assembler en Egypte. « La société est en train de finaliser deux autres projets visant à produire deux autres modèles, une berline et un minibus, avec des investissements d'environ 15 millions de dollars. La production devrait commencer à la fin 2025.

Le PDG d’Al-Mansour Automotive a présenté une étude sur le marché des véhicules légers en Egypte et la possibilité de remplacer les véhicules actuels par des véhicules légers électriques, soulignant que l'Egypte dispose de possibilités prometteuses en matière de véhicules légers qui peuvent être largement utilisés dans les zones touristiques, à l'instar de pays comme l'Inde, la France, l'Allemagne et plusieurs pays européens.

Pour sa part, le Premier ministre a salué l’activité de la société Al-Mansour Automotive en Egypte et sa capacité à se développer sur le marché égyptien ces dernières années. Madbouly a dit espérer que la société joue un rôle clé dans la stratégie de l'industrie automobile adoptée par l'Etat égyptien qui vise à étendre cette industrie localement.

Madbouly a salué, aussi, l'étude de la société Al-Mansour Automotive sur les véhicules légers électriques, soulignant que cette étude est parfaitement en accord avec les politiques gouvernementales visant à réduire la dépendance par rapport aux voitures à essence traditionnelles et à les remplacer par des véhicules à énergie propre afin de réduire les émissions de carbone émises par les voitures à essence traditionnelles.

Le Premier ministre a confirmé son plein soutien aux projets proposés par Al-Mansour Automotive si leur viabilité est prouvée.

Il a demandé au Conseil supérieur de l’automobile et aux ministères concernés d'examiner l’étude d’Al-Mansour Automotive sur les véhicules électriques légers.

L’Egypte a témoigné dernièrement d’une hausse exorbitante des prix des voitures. Raison pour laquelle, il y a eu une réduction de 50% des ventes de voitures en Egypte, selon un rapport du Conseil égyptien de l’information sur le marché automobile (AMIC Egypt) publié le 5 février.

Selon le rapport, le volume total des ventes automobile en Egypte a connu une baisse drastique de 51,1 % en 2023, passant de 184,771 unités en 2022 à 90,359 unités en 2023.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique