Jeudi, 23 mai 2024
International > Monde Arabe >

Les équipements médicaux « volontairement detruits »dans les hôpitaux de Gaza :ONU

AFP , Vendredi, 19 avril 2024

s
Un père réagit debout à côté de son enfant blessé à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa à Deir el-Balah, dans le centre de Gaza. Photo : AP

L'ONU a dénoncé vendredi 19 avril la destruction intentionnelle d'équipements médicaux sophistiqués et difficiles à obtenir dans les hôpitaux et maternités assiégés de Gaza, aggravant les risques pour les femmes qui accouchent déjà dans des "conditions inhumaines et inimaginables".

Des récentes missions menées par les Nations unies dans 10 hôpitaux de Gaza ont découvert que beaucoup d'entre eux étaient "en ruines", et que seuls quelques-uns étaient capables de fournir des services en matière de santé maternelle et infantile, a déclaré Dominic Allen, représentant du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) de Palestine.

Ce que les équipes ont vu dans le complexe hospitalier Nasser, longtemps assiégé par les forces israéliennes lors de leurs opérations dans la ville méridionale de Khan Younès, "me brise le coeur", a-t-il dit.

S'adressant aux journalistes à Genève par liaison vidéo depuis Jérusalem, il a décrit avoir vu "du matériel médical volontairement brisé, des échographes - qui, vous le savez, sont un outil très important pour garantir des accouchements sûrs - avec des câbles coupés".

"Des écrans d'équipements médicaux sophistiqués, comme des échographes et autres matériels, ont été brisés", a-t-il ajouté.

L'Organisation mondiale de la santé avait décrit la difficulté d'introduire de tels équipements à Gaza avant même que n'éclate la guerre actuelle du 7 octobre.

En outre, à al-Khair, une autre maternité de Khan Younès, "il ne semblait pas y avoir le moindre équipement médical en état de marche", a-t-il dit, déplorant que les salles d'accouchement "restent silencieuses".

"Elles devraient être un lieu où l'on donne la vie et elles donnent juste un étrange sentiment de mort", a-t-il relevé.

10 hôpitaux fonctionnels sur 36

Seuls 10 des 36 hôpitaux de Gaza fonctionnent actuellement, même partiellement.

Et selon Allen, seuls trois d'entre eux sont désormais capables de fournir une assistance aux quelque 180 femmes qui accouchent chaque jour à travers Gaza - dont environ 15% souffrent de complications nécessitant des soins importants.

Les hôpitaux capables de fournir de tels soins sont donc confrontés à d'importantes contraintes.

L'hôpital de campagne émirati, dans le sud, qui est actuellement la principale maternité de Gaza, prend par exemple en charge jusqu'à 60 accouchements chaque jour, avec jusqu'à 12 césariennes, a-t-il déclaré.

Article modifié par Ahraminfo

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique