Mercredi, 22 mai 2024
Economie > Economie >

L'Egypte signe un accord de 800 millions de dollars avec une société chinoise pour la fabrication de fibres de verre et polyester à Aïn Sokhna

Ahraminfo , Vendredi, 19 avril 2024

La capacité de production de la première phase du projet devrait atteindre 300 000 tonnes par an, et la production devrait démarrer en 2026.

s
Le président de l'Autorité générale de la Zone économique du Canal de Suez (SCZone) lors du Forum économique Chine-Egypte du Zhejiang, Photo : Zone économique du canal de Suez

La société « Egypt TEDA » a signé un accord avec la société chinoise « Xin Feng Ming Holding Limited » pour établir un projet de production de fibres de verre et de polyester avec des investissements s'élevant à 800 millions de dollars, selon un communiqué de la Zone économique du Canal du Suez (SCZone), vendredi 19 avril. 

L'accord a été signé en marge du Forum économique Chine-Egypte du Zhejiang, le 18 avril au Caire. Selon le communiqué, le nouveau projet sera établi dans la zone industrielle d'Ain Sokhna. La capacité de production de la première phase du projet devrait atteindre 300 000 tonnes par an, et la production devrait démarrer en 2026, selon le communiqué. 

Quatorze accords ont été signés également signés en marge du forum, dont la signature d'un accord de coopération stratégique entre « Egypt TEDA » et « Zhejiang Energy International Co. Ltd », pour construire une station électrique composée d'une sous-station de 400 mégawatts, d'une centrale électrique au gaz de 200 mégawatts et d'une centrale photovoltaïque de 100 mégawatts. 

En outre, la société « Jushi Egypt for Fiberglass », l'une des plus grandes sociétés chinoises opérant dans la SCZone, a signé un accord de financement d'investissement avec la « China Export & Credit Insurance Corporation » (SINOSURE), pour augmenter la production de Jushi, de 320 000 tonnes par an dans la zone d'Ain Sokhna. 

Le volume des investissements chinois dans la zone industrielle « China-Egypt TEDA » a atteint jusqu'à présent environ 2 milliards de dollars grâce à la présence de 150 entreprises dans plusieurs secteurs industriels et logistiques, a indiqué le président de l'Autorité générale de la SCZone, Walid Gamal El-Din. 

La SCZone a attiré au total 128 projets, dans des zones industrielles et portuaires, entre juillet 2023 et mars 2024, avec un coût d'investissement dépassant 3 milliards de dollars, dont 40 % des investissements chinois, selon Gamal El-Din.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique