Jeudi, 23 mai 2024
Egypte > Politique >

Nous vivons un moment déterminant de l’histoire car nous assistons à un recours excessif à la force : Sissi

Ahraminfo , Mercredi, 17 avril 2024

Le roi de Bahreïn est arrivé au Caire après une visite en Jordanie, où il a eu un entretien avec le roi Abdallah II bin Al-Hussein. Le Bahreïn accueille le 16 mai le prochain Sommet arabe.

s
Une conférence de presse entre le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et le roi Hamad bin Isa Al Khalifa de Bahreïn.

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a reçu mercredi 17 avril le roi Hamad bin Isa Al Khalifa de Bahreïn au Caire. 

La visite du roi de Bahreïn s'inscrit dans le cadre de la coordination et de la consultation entre les deux pays, pour discuter des questions et défis régionaux, ainsi que d'un certain nombre d'autres dossiers d'intérêt commun. 

Selon le communiqué de la présidence égyptienne, Sissi et le roi de Bahreïn ont souligné « la nécessité de parvenir à une solution politique juste et durable à la question palestinienne, basée sur la solution des deux Etats et sur la création d'un Etat palestinien aux frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale et sa reconnaissance et son adhésion à part entière aux Nations Unies ». 

Sissi a également mis en garde contre une escalade régionale « Nous sommes confrontés à une situation extrêmement tendue et dangereuse qui menace la sécurité, la stabilité et l'avenir de nos peuples », a indiqué Sissi. 

Il a mis en garde également contre la situation à Gaza « Nous vivons un moment déterminant de l’histoire, car nous assistons à un recours excessif à la force, à la famine des Palestiniens et à des punitions collectives pour les contraindre à la déportation », a indiqué Sissi. 

Pour sa part, le roi de Bahreïn a mis l’accent sur la nécessité d’un règlement politique au Proche Orient. « J’ai discuté avec le président Sissi de la nécessité d'une voie politique vers une paix juste et globale basée sur la solution des deux Etats », a déclaré le roi de Bahreïn. Et d’ajouter : « Nous soutenons les efforts égyptiens pour mettre fin à l'escalade dans la région et rétablir la paix ».  

Sommet arabe au Bahreïn le 16 mai

La visite du roi de Bahreïn s'inscrit dans le cadre de la coordination et de la consultation entre les deux pays, pour discuter des questions et défis régionaux, ainsi que d'un certain nombre d'autres dossiers d'intérêt  commun. 

Avant de se rendre au Caire, le roi de Bahreïn s’est rendu en Jordanie, où il a tenu une réunion avec le roi Abdallah II bin Al-Hussein, roi du Royaume hachémite de Jordanie.

Selon l'agence de presse bahreïnite « BNA », les deux monarques ont discuté de la situation politique et sécuritaire au Moyen-Orient, soulignant la nécessité urgente pour la communauté internationale, en particulier le Conseil de sécurité, de mettre en œuvre immédiatement les résolutions appelant à un cessez-le-feu à Gaza.

Les deux rois ont souligné l'importance de protéger les civils, d'assurer l'acheminement en toute sécurité de l'aide humanitaire à Gaza et de prévenir une nouvelle escalade de la crise. Ils ont également rejeté toute attaque contre Rafah et à la déportation des Palestiniens. 

L'organisation du prochain Sommet arabe, que Bahreïn accueillera le 16 mai, était également au menu de la réunion. Les deux parties ont appelé à coordonner les efforts arabes et internationaux pour parvenir à une paix juste et globale dans la région, soutenir le droit du peuple palestinien à l'autodétermination et établir un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem-Est pour capitale. 

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique