Samedi, 18 mai 2024
International > Monde Arabe >

Liban: le Hezbollah dit avoir visé des soldats israéliens ayant "franchi la frontière"

AFP , Lundi, 15 avril 2024

Hezbollah
Les gens se rassemblent autour d’un bâtiment détruit, ciblé par des frappes aériennes israéliennes sur le village de Nabi Sheet dans le district de Baablbek, dans l’est de la vallée de la Bekaa au Liban. Photo : AFP

Le Hezbollah libanais a affirmé lundi avoir activé des "engins explosifs" au passage de soldats israéliens qui ont traversé la frontière côté libanais, Israël faisant état de quatre soldats blessés.

C'est la première fois que le Hezbollah pro-iranien, qui échange des tirs avec Israël depuis le début de la guerre à Gaza il y a plus de six mois, annonce une telle opération.

Les combattants du Hezbollah "ont placé des charges dans la zone de Tal Ismaïl, près de la" frontière israélienne, qui ont explosé après que les soldats israéliens "ont traversé la frontière", a indiqué le groupe dans un communiqué.

De son côté, l'armée israélienne a annoncé que quatre de ses soldats, "en activité dans une zone à la frontière nord", ont été blessés durant la nuit, dont l'un "grièvement, à la suite d'une explosion d'origine inconnue".

L'armée israélienne n'a pas confirmé que ses soldats ont franchi la frontière avec le Liban.

Interrogée par l'AFP, elle a refusé de donner des précisions, se bornant à indiquer qu'une "enquête est en cours".

Depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas le 7 octobre, des échanges de tirs opposent quotidiennement l'armée israélienne au Hezbollah, qui affirme soutenir son allié, le mouvement islamiste palestinien.

L'attaque du Hezbollah intervient à la suite d'un pic de tension ce week-end.

Dans la nuit de samedi à dimanche, l'Iran a lancé une attaque inédite contre Israël à l'aide de drones et de missiles, en réponse à une frappe sur son consulat à Damas.

Au même moment, le Hezbollah a annoncé avoir lancé deux salves de roquettes Katioucha sur des positions militaires israéliennes situées dans le Golan syrien occupé par Israël. Israël a de son côté mené plusieurs frappes en territoire libanais.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique