Mercredi, 22 mai 2024
Economie > Energie >

Lancement de deux nouveaux projets des centrales solaires en Egypte

Nasma Réda, Lundi, 15 avril 2024

L’Egypte vise à augmenter l’utilisation d’énergie renouvelable pour atteindre 42 % des produits énergétiques d’ici 2035.

Benban
Des cellules solaires électriques de Benban à Assouan, en Egypte. Photo : Reuters

L'Egypte va mettre en oeuvre deux nouveaux projets de centrales solaires évalués à plus d'un milliard de livres égyptiennes visant à produire de l'énergie électrique et alimenter les puits de production de pétrole, a annoncé le ministère du Pétrole et des Ressources minérales le lundi 15 avril.

Le ministre Tarek El-Molla a précisé qu'un partenariat entre deux compagnies pétrolières égyptiennes Enppi et Petrojet, sera en charge de la mise en œuvre d’une centrale solaire d’énergie électrique de 10 mégawatts au sein de la compagnie pétrolière Assiut Oil Refining Co..

Avec 550 millions de livres égyptiennes, ce projet devrait être achevé d’ici 11 mois.

Le secteur pétrolier a également donné le feu vert à un projet similaire d’électricité solaire de 6,5 mégawatts avec un coût d’investissement de 500 millions de livres.

Les deux projets seront subventionnés par l’Union européenne dans le cadre du programme intitulé « Soutien de la politique de la réforme énergique » en Egypte.

Par ailleurs, le ministère du Pétrole et des Ressources minérales a indiqué le lancement de deux projets expérimentaux qui visent à assurer en permanence 24/24 l’alimentation en électricité des puits de de pétrole.

D’après le communiqué ministériel, ces projets qui interviennent dans le cadre de la réforme de l’initiative qui vise à passer au vert pour assurer un développement durable d’ici 2030, ont pour but de réduire l’utilisation des gaz pétroliers et l’importation des produits pétroliers. 

L’Egypte vise à atteindre 6.8 gigawatts d’électricité solaire et éolienne d’ici 2024, répartis entre l’énergie éolienne et les centrales solaires.

Le complexe solaire de Benban dans la ville d’Assouan et le Complexe éolien du Golfe de Suez atteignent ensemble une capacité totale de plus de 3 GW.

Selon Mohamed Al-Khayyat, président de l’Autorité des énergies nouvelles et renouvelables, l’Egypte a actuellement plus de 122 compagnies en charge de l’exécution des projets d’énergie solaire.

D’après Al-Khayyat, l’Egypte vise à augmenter l’utilisation de l’énergie renouvelable pour atteindre 42 % des produits énergétiques d’ici 2035.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique