Mercredi, 19 juin 2024
International > Monde Arabe >

Le chef du Hezbollah juge "inéluctable" la riposte de l'Iran à la frappe à Damas

AFP , Vendredi, 05 avril 2024

Le Hezbollah n'a "pas encore employé ses principales armes" contre Israël, menace son chef.

s
Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah prononce un discours télévisé lors d’un rassemblement pour marquer les commémorations annuelles de la Journée Qods (Jérusalem) dans la banlieue sud de Beyrouth. Photo : AFP

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a jugé vendredi "inéluctable" la riposte de l'Iran à la frappe attribuée à Israël contre le consulat iranien à Damas qui a fait 16 morts.

"Soyez sûrs et certains que la réponse iranienne à la frappe sur le consulat à Damas est inéluctable", a déclaré M. Nasrallah lors d'une allocution télévisée.

"Où, comment, quand et quelle sera l'ampleur de la riposte, nous ne sommes pas tenus de demander", a-t-il ajouté, estimant que la décision en revenait à Téhéran.

Sept militaires iraniens, dont deux hauts gradés, ont été tués dans la frappe sur le consulat iranien lundi à Damas. L'Iran a immédiatement accusé Israël, qui n'a pas confirmé sa responsabilité.

Selon le chef du parti pro-iranien, la frappe sur le consulat constitue un tournant de la guerre en cours dans la bande de Gaza depuis près de six mois entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien sur le sol israélien le 7 octobre.

Depuis, le Hezbollah mène quotidiennement des attaques contre Israël depuis le sud du Liban pour soutenir son allié palestinien et Israël riposte, ce qui fait craindre l'extension du conflit.

Le Hezbollah "ne craint pas la guerre et est préparé à toute guerre" contre Israël, a prévenu Hassan Nasrallah dans son discours à l'occasion de la journée d'Al-Qods (Jérusalem), qui se tient chaque dernier vendredi du ramadan en solidarité avec les Palestiniens et contre Israël.

Le Hezbollah n'a "pas encore employé ses principales armes" contre Israël, dit son chef.

Dans l'attente de la riposte annoncée par Téhéran, l'armée israélienne a annoncé jeudi avoir renforcé ses mesures de défense tandis que le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a déclaré que son pays agissait "contre l'Iran et ses agents de façon défensive et offensive".

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique