Mardi, 23 juillet 2024
Economie > Economie >

L'Egypte entame des négocations pour financer les projets d'interconnexion électrique

Ghada Ismaïl, Mercredi, 03 avril 2024

Les projets de coopération avec l’Italie et la Grèce en matière de l’électricité dans le secteur de l'interconnexion électrique servent à fournir de l'énergie propre à L'Europe. Ils s'appuieront sur le transport d’énergie propre et contribueront à réduire les émissions de carbone.

s
Le projet d’interconnexion électrique est considéré comme un pont important pour la connexion entre l’Egypte et l’Europe. Photo : Al-Ahram

Des sources gouvernementales égyptiennes ont déclaré, mercredi 3 avril, à la chaîne saoudienne Al Arabiya que l'Egypte entame des négociations avec l’Union Européenne (UE) pour obtenir un prêt d'un montant de 2 milliards d’euros afin de financer deux projets d'interconnexion électrique, un avec l’Italie et un autre avec la Grèce. D'après les responsables, ces projets sont d'une extrême importance pour l'Egypte dans la période en cours.

« Les études de faisabilité des deux projets sont toujours en cours et les deux projets contribueront à connecter le réseau électrique égyptien au réseau européen et à fournir de l’énergie propre à l’Europe. Cela exige des sommes énormes pour les mettre en œuvre et profitera à toutes les parties », ont expliqué les sources à Al Arabiya Business.

Selon les sources, les discussions avec les responsables de l’UE dans le but d’inclure les deux projets parmi ceux d’intérêt commun ont commencé il y a longtemps et les négociations ont été achevées en décembre dernier, suivies de consultations en janvier et février derniers.

L’UE accorde une grande attention aux deux projets, d’autant plus qu’ils s’appuieront sur le transport d’énergie propre et contribueront à réduire les émissions de carbone.

« Un certain nombre d’entreprises privées ont montré une flexibilité en fournissant des études de faisabilité pour les deux projets d’interconnexion électrique avec la Grèce et l’Italie », a indiqué un responsable dans la société égyptienne pour le transfert électrique.

« Les détails techniques, financiers et juridiques des projets doivent être examinés et révélés prochainement. La société travaille sur les études de faisabilité des projets d’interconnexion électrique », a ajouté le responsable.

Le projet d’interconnexion électrique est considéré comme un pont important pour la connexion entre l’Egypte et l’Europe.

En mars dernier, l’Egypte a signé un accord de partenariat stratégique global avec l’UE en présence du président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et d’une délégation de 5 dirigeants européens.

L'UE a signé un accord de 7,4 milliards d'euros avec l'Egypte qui comprend des prêts, des aides et des investissements, a indiqué le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi lors de la conférence de presse. Une conférence sur l'investissement entre l'Egypte et les pays de l'UE sera organisée durant la seconde moitié de l'année, a ajouté le président.

Les projets d’interconnexion électrique avec la Grèce et l’Italie seraient certainement inclus. Ils ont une priorité d’intérêt et de soutien de l’UE et ils auraient une part du soutien financier estimé à 7,4 milliards d’euros, ont dit les sources.

Le ministre de l’Electricité a mis l’accent sur l’importance de l’interconnexion et de l’échange de l’énergie électrique pour soutenir le mix énergétique, surtout les énergies renouvelables. Ce qui apportera des avantages économiques et politiques aux pays et aux parties concernées. Il a également mis l’accent sur l’intérêt des dirigeants politiques pour les projets d’interconnexion électrique. C’est pourquoi l’Egypte participe activement à tous les projets régionaux d’interconnexion électrique.

Les exportations égyptiennes d’énergie électrique se sont élevées à 110 millions de dollars au cours des 11 premiers mois de 2022 contre 66 millions de dollars au cours de la même période en 2021, soit une augmentation de 60,7 %, selon les dernières estimations de l’Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS).

L’exportation de l’électricité vers l’Europe avait déjà commencé il y a 3 ans.

Elle consolidera la position de l'Egypte en tant que plaque tournante régionale pour le commerce de l'énergie sous toutes ses formes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique