Mercredi, 17 avril 2024
International > Monde >

Frappes à Damas: l'Iran dit avoir envoyé "un message important" aux Etats-Unis

AFP , Mardi, 02 avril 2024

Iraniens
Des Iraniens brûlent des drapeaux israéliens et américains lors d'une manifestation sur la place de Palestine à Téhéran, le 1er avril 2024. Photo : AFP

L'Iran a annoncé mardi avoir envoyé "un message important" aux Etats-Unis à la suite des frappes israéliennes ayant tué lundi sept membres du Corps des Gardiens de la révolution d'Iran, dont deux commandants, à Damas.

Ce message, dont la teneur n'a pas été divulguée, a été transmis à "un responsable de l'ambassade de Suisse", qui représente les intérêts américains en Iran, au cours d'une convocation au ministère des Affaires étrangères, a indiqué le chef de la diplomatie Hossein Amir-Abdollahian.

"Au cours de cette convocation, la dimension terroriste de l'attaque et le crime du régime israélien ont été expliqués, et la responsabilité du gouvernement américain a été soulignée", a-t-il ajouté sur X.

"Un message important a été envoyé au gouvernement américain en tant que partisan du régime sioniste. L'Amérique doit être tenue pour responsable", a précisé le ministre.

L'Iran n'entretient pas de relations diplomatiques avec les Etats-Unis et Israël.

Le raid imputé à Israël qui a visé la section consulaire de l'ambassade iranienne à Damas a fait onze morts dont sept Gardiens de la révolution d'Iran.

Téhéran a promis de riposter à ce raid sans précédent sur un bâtiment diplomatique iranien en Syrie, où l'Iran et ses alliés soutiennent le pouvoir du président Bachar al-Assad.

Le Conseil suprême de sécurité nationale iranien s'est réuni lundi soir "en présence du président" Ebrahim Raïssi et a pris les "décisions nécessaires", a-t-il indiqué dans un communiqué, sans donner de précisions.

Dans un message, la mission iranienne auprès des Nations unies a appelé à "une réunion urgente" du Conseil de sécurité afin de "condamner cet acte criminel injustifié et cette attaque terroriste perpétrés par le régime israélien dans les termes les plus fermes possibles".

Elle a mis en avant "les implications internationales considérables d'un acte aussi répréhensible, susceptible d'exacerber les tensions dans la région et potentiellement de déclencher davantage de conflits impliquant d'autres nations".

"Le régime sioniste agresseur porte l'entière responsabilité de ses conséquences et la République islamique d'Iran se réserve le droit légitime et inhérent, en vertu du droit international et de la Charte des Nations unies, d'une réponse décisive à de tels actes", a conclu la mission.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique