Lundi, 17 juin 2024
Economie > Economie >

La Banque mondiale affirme son engagement à un plan de financement de 6 milliards de dollars pour l'Egypte

Ahraminfo , Lundi, 18 mars 2024

La moitié de la somme promise sur trois ans sera consacrée au secteur privé.

Banque
Le siège de la Banque mondiale. Photo : AFP

Le Groupe de la Banque mondiale (BM) a annoncé un soutien de plus de 6 milliards de dollars à l’Egypte au cours des trois prochaines années, selon un communiqué de presse publié lundi 18 mars par la BM.

La Banque procurera un prêt de 3 milliards de dollars au gouvernement sous la forme d'un financement de politiques de développement (FAP), une assistance technique et d'autres formes de prêts. Il s'agit aussi des prêts alloués au secteur prvé à la hauteur de 3 milliards de dollars. « Ces allocations attendent l’approbation du conseil des administreurs de la Banque », précise le communiqué.

Le Groupe de la Banque mondiale vise à renforcer le développement économique de l’Egypte et à accroître les possibilités d’engagement du secteur privé dans l’économie grâce à diverses initiatives.

Le soutien financier au gouvernement a pour objectif  de promouvoir la participation du secteur privé à l’économie, en particulier par le biais du programme de monétisation des actifs du gouvernement. Il sera également utilisé pour améliorer la gouvernance des entreprises publiques et améliorer l’efficience et l’efficacité de la gestion des ressources publiques.

Le Groupe de la Banque mondiale soutiendra également des initiatives visant à lutter contre les changements climatiques, en s’appuyant sur le Rapport pays 2022 sur le climat et le développement et sur la plateforme gouvernementale Nexus pour l’eau, l’alimentation et l’énergie.

Le Groupe de la Banque mondiale reste déterminé à soutenir les segments les plus vulnérables de la société, notamment par le biais du programme de protection sociale du gouvernement Takaful et Karama.

Le FAP en cours de discussion, est ancré sur trois piliers principaux : renforcer la compétitivité économique et améliorer l’environnement des entreprises, renforcer la résilience macroéconomique et soutenir la transition verte. Ce prêt aidera le gouvernement à mettre en œuvre la politique de privatisation et les réformes visant à stimuler la croissance du secteur privé.

Ce programme complet s’inscrit dans le cadre du partenariat-pays avec l’Egypte pour 2023-2027, lancé l’année dernière. Le portefeuille actuel du Groupe de la Banque mondiale en Egypte dépasse 8 milliards de dollars, dont six milliards par la BM, 1,9 milliards en fonds alloués par la Société financière internationale et 0,5 milliards l’Agence multilatérale de garantie des investissements.

Il n'est pas clair si les sommes annoncées lundi font partie de ce portfeuille ou bien si elles des montants supplémentaires. 

Récemment, le Fonds Monétaire International a élargi son programme de prêts du Mécanisme élargi de financement (FEP) pour l’Egypte, le faisant passer de 3 à 8 milliards de dollars sur quatre ans.

En outre, l’Union Européenne a promis 7,4 milliards d'euros de prêts et de financements pour soutenir l’économie du pays au milieu des répercussions des guerres à Gaza et au Soudan.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique