Mardi, 23 juillet 2024
Egypte > Politique >

Sommet égypto-européen : signature d'un accord de partenariat stratégique

Dalia Farouq , Dimanche, 17 mars 2024

L'UE octroie 7,4 milliards d'euros à l'Egypte incluant des prêts, des aides et des investissements.

s

Le président Abdel Fattah Al-Sissi, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et une délégation de 5 dirigeants européens ont tenu un sommet égypto-européen dimanche 17 mars au Caire qui vise à rehausser les relations avec l’Union européenne au niveau d’un « partenariat stratégique et global ». 

Le Premier ministre de Belgique, Alexander de Croo, dont le pays assure la présidence de l’Union européenne, ainsi que les présidents de Chypre, Nikos Chritodoulides, de Grèce, Kyriakos Mitsotakis, la première ministre italienne Giorgio Meloni et le chancelier autrichien Karl Nehammer ont assisté au sommet.

Le président égyptien a annoncé la signature d'une déclaration politique conjointe relevant le niveau des relations entre l'Egypte et l'UE. 

Avec cet accord, « nous élevons la relation entre l'Union européenne et l'Egypte au statut de partenariat stratégique global », s'est félicitée lors du sommet Mme von der Leyen, évoquant des coopérations allant du commerce aux énergies décarbonées en passant par la gestion des migrations ». 

Compte tenu du poids politique et économique de l’Egypte et de sa position stratégique dans un voisinage très troublé, l’importance de nos relations ne fera qu’augmenter, a indiqué Von der Leyen dans une conférence de presse après le sommet.

 L'UE a signé un accord de 7,4 milliards d'euros avec l'Egypte qui comprends des prêts, des aides et des investissements, a indiqué le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi lors de la conférence de presse. Une conférence sur l'investissement entre l'Egypte et les pays de l'UE sera organisée durant la seconde moitié de l'année, a ajouté le président. 

Le soutien financier à l'Egypte comprend « cinq milliards d'euros de prêts dont un milliard versé avant fin 2024, 1,8 milliard d'investissements, 400 millions d'aide pour des projets bilatéraux et 200 millions d'aide pour des programmes portant sur les questions de migration », a détaillé à l'AFP un haut responsable de la Commission européenne. 

Le Financial Times avait rapporté, mercredi 13 mars, qu’un milliard de dollars de cette somme pourrait être débloqué immédiatement en tant qu’aide d’urgence afin de soutenir l’économie égyptienne qui subit les conséquences du conflit à Gaza.

L'UE veut « coopérer dans les domaines de l'énergie, plus particulièrement dans le domaine du gaz naturel liquéfié, pour s'éloigner encore plus du gaz russe », a affirmé à l'AFP un responsable européen.

L'UE veut aussi travailler avec l'Egypte sur « la sécurité, le contre-terrorisme et la protection des frontières, en particulier la frontière sud », vu que « l'Egypte subit encore des pressions venant du Soudan » en guerre depuis près d'un an.

Ce programme de soutien européen intervient après que le Fonds monétaire international (FMI) a accepté d’augmenter le programme de subventions pour l’Egypte de 3  à 8 milliards de dollars, après la libéralisation du taux de change.

« L'Egypte est un pays crucial pour l'Europe, aujourd'hui et dans les jours à venir » , car elle a « une position importante dans une région très difficile, avec des frontières avec la Libye, le Soudan et la bande de Gaza », a ainsi expliqué le haut responsable européen à des journalistes au Caire.

Le premier ministre grec a indiqué Kiryakos Mitsotakis que l’Egypte joue un rôle important dans la stabilité de l’Europe et de la Méditerranée orientale en particulier. « L’Egypte déploie un énorme effort pour accueillir un grand nombre de réfugiés de nombreux pays ».

Le chancelier autrichien Karl Nehammer, a remercié lors du sommet l'Egypte pour avoir accueilli « un grand nombre de réfugiés des pays voisins tout en s'assurant qu'aucun bateau ne soit parti pour l'Europe avec des migrants illégaux ».

Le Président de Chypriote Níkos Christodoulídis déclaré que l’Egypte est l’un des piliers de la stabilité dans toute la région et un partenaire important de l’Union Européenne.

« Nous remercions l’Egypte pour ses efforts en vue de parvenir à un cessez-le-feu et la libération des otages dans la bande de Gaza, et l’acheminement des aides », a-t-il annoncé.

Il a affirmé que l’Egypte est le pays le plus proche du voisinage européen et joue un rôle central dans le renforcement de la sécurité de la région.

En marge du sommet l'Egypte et la Grèce ont signé un accord sur la création d'un conseil de coopération de haut niveau entre les deux pays L'Egypte et l'Italie ont signé un accord de soutien technique des zones industrielles de production du cuir, des meubles et du marbre.

L'Egypte et l'Italie ont aussi signé deux accords relatifs à la consolidation des droits des handicapés et leur intégration dans la société et à la coopération dans les domaines de l'enseignement et de la formation technique.

 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique