Vendredi, 12 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Nouveaux largages aériens d'aide à Gaza

AFP , Jeudi, 07 mars 2024

s
Les Etats-Unis et d'autres pays ont effectué jeudi de nouveaux largages aériens d'aide à Gaza. Photo : AFP

Les Etats-Unis et d'autres pays ont effectué jeudi de nouveaux largages aériens d'aide à Gaza où la guerre et la famine menacent des centaines de milliers de Palestiniens, selon le Pentagone et l'armée jordanienne.

Des avions militaires de Jordanie, des Etats-unis, de France, de Pays-Bas, de Belgique et d'Egypte ont participé à l'opération, a indiqué l'armée jordanienne dans un communiqué.

Des avions "C-130 américains ont largué plus de 38.000 repas" sur le nord de Gaza, a indiqué sur X le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient, Centcom, au moment où ce territoire palestinien assiégé par Israël fait face à un désastre humanitaire.

Selon l'ONU, la famine est "quasiment inévitable" pour 2,2 millions d'habitants de Gaza, soit l'immense majorité de la population, l'aide humanitaire n'arrivant qu'au compte-gouttes.

Lundi, une porte-parole du Pentagone avait déclaré qu'entre 30 et 120 camions par jour avaient acheminé de l'aide à Gaza au cours de la semaine passée.

"C'est nettement insuffisant pour nourrir la population", avait déclaré Sabrina Singh, tout en précisant que les largages aériens étaient destinés à compléter et non à remplacer l'aide acheminée par voie terrestre.

L'ONU a exhorté le monde à "inonder" Gaza d'aide pour sauver les enfants "qui commencent à mourir de faim" dans un territoire où le système de santé s'est effondré.

Depuis le début de la guerre, l'armée jordanienne a effectué 29 largages aériens d'aide à Gaza, en plus de 23 autres réalisés conjointement avec d'autres pays, a-t-elle précisé jeudi dans son communiqué.

Les Etats-Unis, allié le plus fidèle d'Israël, ont commencé samedi à larguer de l'aide à Gaza, en proie à des bombardements incessants de la part d'Israël, le 7 octobre, entrainant la mort de plus de 30.000 morts à Gaza, en majorité des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas.

*cet article a été modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique