Vendredi, 19 avril 2024
Egypte > Politique >

Shoukry : Nous œuvrons à réaliser un cessez-le-feu à Gaza avant le mois du Ramadan

Laila Ahmed , Vendredi, 01 mars 2024

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a participé à une séance consacrée à la situation dans la bande de Gaza, en marge des activités du Forum diplomatique d'Antalya qui se tient du 1er au 3 mars en Turquie.

s
Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukry participe au Forum diplomatique d'Antalya. Photo : Page Facebook du ministère des affaires étrangères

L'Egypte déploie tous les efforts avec ses partenaires pour parvenir à un cessez-le-feu avant le mois du Ramadan, malgré le manque de temps, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, vendredi 1er mars. 

Shoukry s'est rendu en Turquie jeudi pour participer aux activités du Forum diplomatique d'Antalya qui se tient du 1er au 3 mars. Il a prononcé un discours lors de la séance consacrée à la situation dans la bande de Gaza, aux côtés des ministres des Affaires étrangères de Palestine et de Turquie. 

Le chef de la diplomatie a mis en garde contre les conséquences de toute opération militaire israélienne dans la ville palestinienne de Rafah, en raison de ses répercussions sur la situation humanitaire dans la bande de Gaza, précise le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. 

« 2,4 millions de Palestiniens ont besoin d’aide supplémentaire », a indiqué Shoukry, précisant que 200 camions d'aide sont acheminés par jour vers Gaza, ce qui n’est pas du tout suffisant. 

Shoukry a souligné que la situation extrêmement critique que traverse la bande de Gaza exige l’activation de la résolution 2720 du Conseil de sécurité, qui appelle, entre autres, à la livraison immédiate, sûre et sans entrave d’une aide humanitaire à grande échelle directement à la population civile palestinienne, dans toute la bande de Gaza. 

Le ministre des Affaires étrangères de la Palestine Riad Malki a, quant à lui, alerté contre une attaque imminente à Rafah. « Nous avons besoin d’une volonté internationale pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza », a-t-il indiqué. 

Le troisième Forum diplomatique d'Antalya qui s'intitule « Une diplomatie de premier plan dans la prévention des crises » discute de plusieurs questions, notamment la guerre israélienne en cours dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier. Ceci, en présence des chefs d'Etat, de gouvernement et de ministres de plus de 100 pays. Des diplomates, hommes d'affaires et chercheurs participent également à cette rencontre.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères égyptien, Ahmed Abu Zeid, a expliqué, jeudi, que la participation de Shoukry s'inscrit dans le cadre des efforts de l'Egypte pour faire face aux crises sur la scène régionale et internationale. L’objectif est de transmettre la vision de l’Egypte sur les moyens de renforcer la paix et la sécurité régionales et de faire face aux défis actuels, notamment la crise à Gaza.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique