Lundi, 15 avril 2024
International > Monde Arabe >

Les factions palestiniennes plaident pour "l'unité" après leur réunion à Moscou

AFP , Vendredi, 01 mars 2024

s
Un Palestinien agite le drapeau national. Photo : AFP

Les factions palestiniennes incluant les rivaux du Hamas et du Fatah ont annoncé vendredi leur intention de remettre sur les rails des pourparlers pour "unir" leurs voix sous la bannière de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), au lendemain de leur réunion à Moscou.

La Russie a réuni jeudi à Moscou des dirigeants du Hamas, du Jihad islamique, du Fatah et d'autres mouvements palestiniens pour des pourparlers sur la guerre à Gaza et l'après-guerre.

Peu avant cette rencontre à Moscou, le gouvernement de l'Autorité palestinienne, mené par le Fatah qui siège en Cisjordanie occupée, a remis sa démission, ouvrant ainsi la voie à la formation d'un gouvernement de technocrates réunissant des acteurs des personnalités de plusieurs tendances dans le contexte de l'après-guerre à Gaza, selon des analystes.

Des pourparlers en cours entre des pays arabes et des puissances occidentales suggèrent la mise sur pied, après la guerre, d'un leadership palestinien réformé en charge de la Cisjordanie et de la bande de Gaza.

Au cours de leur réunion à Moscou, les factions palestiniennes sont convenues "d'un dialogue à venir pour parvenir à une unité nationale globale incluant toutes les forces et factions palestiniennes dans le cadre de l'Organisation de libération de la Palestine", selon le texte de leur déclaration commune.

 L'OLP est reconnue internationalement comme représentant des Palestiniens des Territoires et de la diaspora.

Au cours des dernières années, des discussions visant à intégrer le Hamas, qui n'en fait pas partie, au sein de l'OLP se sont toutes soldées par un échec.

Dans leurs discussions "constructives", ces factions se sont aussi entendues sur une série de points comme le "retrait" des forces israéliennes à Gaza, la création d'un Etat de Palestine et le soutien à la "reconstruction" après la guerre, selon leur communiqué.

Ces dernières années, Moscou s'est efforcé d'entretenir de bonnes relations avec tous les acteurs du conflit israélo-palestinien, incluant le Fatah et le Hamas, mais les rapports se sont tendus récemment avec Israël du fait de son offensive à Gaza et son refus affiché d'un Etat palestinien.

 

*Article modifié par Ahraminfo

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique