Vendredi, 12 avril 2024
Société > Mode de vie >

Fashion week : chez Off-White, Serena Williams, bling et sportswear de luxeParis

AFP , Jeudi, 29 février 2024

s
La sportive Serena Williams en blondeur et robe noire ajourée à la Fashion week. Photo : AP

Ibrahim Kamara avait averti que, lors du défilé parisien de la maison Off-White, on trouverait du "luxe qui n'a rien de discret": le mélange de sportswear bling, de culture hip-hop et de genres a donné un show décomplexé et coloré, totalement américain.

"J'ai réfléchi à la manière dont la culture américaine et, plus largement occidentale, a été influencée par la culture noire", explique-t-il, citant notamment les musiques jazz et hip-hop.

Le défilé, qui mêlait des tenues de "femmes puissantes" et "d'hommes adoucis", a convoqué les finitions signature de la marque: les sangles, le col croisé et de "la couleur et de l'imprimé comme jamais".

Pour les femmes, de la fausse fourrure, des manteaux longs et cinématographiques, et des robes sur cuissardes.

Les hommes sont revenus des années 1990 avec des imprimés aux influences asiatiques, type dragon rouge, des polos et des vestes de baseball.

Du côté des accessoires improbables ou importables, un filet à ballon de basket tout en strass.

Le créateur a voulu rester "du côté joyeux et ludique" de l'Histoire, plaçant d'ailleurs un immense jeu de dés, serti de faux diamants, au milieu de son podium, conçu comme un jeu de société.

La mort fin novembre 2021 du fondateur d'Off-White Virgil Abloh, créateur afro-américain populaire chez les jeunes, capable de faire la synthèse entre le luxe et le streetwear, avait laissé le milieu de la mode sous le choc.

IB Kamara, né en Sierra Leone en 1990, a repris le flambeau et joue avec les codes de la maison de couture très suivie sur les réseaux sociaux pour ses ambassadeurs.

Parmi les stars venues d'outre-Atlantique, la sportive Serena Williams en blondeur et robe noire ajourée ou encore les actrices et chanteuses Willow Smith et Halle Bailey, copines inséparables qui ont bondi de leur fauteuil quand la chanson "Bootylicious" des Destiny's Child a explosé dans les haut-parleurs pendant le final.

Pour le styliste Jean-Philippe N'djoli, "le style Off-White est très contemporain, très tranchant et amusant", indique-t-il à l'AFP, tandis que la chanteuse britannique Shygirl le décrit comme "sexy et avant-gardiste".

"Off-White permet à ceux qui étaient à la marge avant d'être demain au centre", résume Eniafe Momodu, influenceur nigérian.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique