Lundi, 15 avril 2024
Economie > Tech >

Chine: le moteur de recherche Baidu renoue avec les bénéfices en 2023

AFP , Mercredi, 28 février 2024

s
Une femme passe devant le stand Baidu au Salon international de la technologie de Shanghai. Photo : AFP

Le géant chinois de l'internet Baidu a annoncé mercredi avoir renoué avec les bénéfices sur son exercice 2023, au moment où une embellie semble se dessiner en Chine pour les géants du numérique.

Après des années de croissance fulgurante sur l'un des marchés les plus dynamiques au monde, le secteur de la tech a connu une brutale reprise en main des autorités pour davantage le réguler.

Ce tour de vis a fait perdre depuis 2020 des milliards de dollars de capitalisation boursière et a pesé sur la rentabilité des puissantes entreprises de l'internet.

Avec une économie sous pression, le pouvoir chinois semble désormais plus conciliant avec ce secteur-clé car il représente un important vivier de croissance et d'emplois.

Dans ce contexte, Baidu a fait état d'un bénéfice net sur un an sur l'année 2023 à 20,31 milliards de yuans (2,6 milliards d'euros), alors que sur l'exercice 2022, il s'était affiché en repli de 26% sur un an.

Au quatrième trimestre 2023, le bénéfice net est en revanche en repli de 48% sur un an à 2,55 milliards de yuans (environ 327 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires pour 2023 s'établit pour sa part à 134,59 milliards de yuans (17,3 milliards d'euros), en hausse de 9% sur un an.

Basé à Pékin et principal moteur de recherche en Chine, Baidu tire une grande partie de ses revenus de la publicité.

Le groupe fait toutefois l'objet sur ce créneau d'une concurrence de plus en plus forte de ses rivaux locaux Tencent (WeChat) ou ByteDance (Douyin, version chinoise de TikTok).

Pour rattraper son retard, Baidu a un temps envisagé de se renforcer sur le créneau de la vidéo en direct. Il a finalement renoncé en janvier à un investissement colossal de 3,6 milliards de dollars pour acquérir la plateforme de vidéo en ligne YY Live.

Baidu a en revanche très rapidement investi le terrain prometteur de l'intelligence artificielle. Il est désormais l'un des champions dans son pays grâce à son robot conversationnel Ernie, un équivalent de ChatGPT qui, lui, est bloqué en Chine.

L'intelligence artificielle, présentée comme une technologie d'avenir amenée à révolutionner l'autonomie des machines et leur interaction avec l'humain, fait l'objet d'un intérêt grandissant.

Baidu est également en pointe sur le secteur de la voiture autonome. Le groupe dispose dans plusieurs villes de Chine d'une flotte de taxis sans chauffeur, notamment à Pékin où ce service est pour l'heure limité à un quartier très spécifique.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique