Vendredi, 12 avril 2024
Egypte > Société >

Hausse des frais de délivrance des passeports en Egypte

Ghada Ismaïl, Dimanche, 25 février 2024

Le gouvernement a décidé d’augmenter les frais requis pour l'obtention d'un passeport, une hausse jugée nécessaire étant donné l'augmentation des taux de change du dollar face à la livre égyptienne.

s
Le gouvernement a décidé d’augmenter les tarifs de délivrance des passeports. Photo : Page Facebook

Le Conseil des Députés a approuvé dimanche 25 février, un amendement qui augmentera le tarif d’obtenir le passeport à 1000 livres égyptiennes au lieu de 250 livres égyptiennes stipulées dans la loi actuelle.

Contactée par Ahraminfo, Miral Al-Haridy, membre du comité de la défense et de la sécurité nationale du Parlement explique que « Cette hausse est intervenue à la lumière des effets des conditions économiques actuelles, notamment de l’augmentation du taux de change du dollar par rapport à la livre égyptienne, et l’augmentation conséquente des prix des produits importés de l’étranger à partir desquels les passeports sont fabriqués », a t-elle indiqué. 

 L’augmentation des tarifs de passeport vise à délivrer un passeport conforme aux critères imposés par  les conventions internationales qui ont défini les méthodes d’obtenir un passeport et les modifications périodiques requises dans les filigranes (Dessin imprimé dans l'épaisseur d'un papier et qui se voit par transparence) pour s’assurer qu’il n’est pas falsifié, a-t-elle ajouté.

Le tarif est passé ainsi de 250 livres à 1000 livres, soit le quadruple du tarif initial.

Les amendements stipulent que le texte de l’article (8), de la loi no 97 de l’année 1959, se réfère comme suit :  La détermination de la forme du passeport par la décision du ministre de l’Intérieur après l’approbation du ministre des Affaires étrangères, ainsi que la détermination de la durée de sa validité et des spécifications, et la valeur de la taxe reçue, et cela ne doit pas dépasser 1000 livres, en plus les frais requis par d’autres lois.

« La modification de la loi vise à assurer la protection financière du budget de l’État en réduisant les pertes des changements des taux de change pour la délivrance électronique des passeports en conformité avec les nouvelles normes mondiales et les exigences de l’Organisation de l’aviation civil tout en assurant une meilleure sécurité et une efficacité dans la lutte contre la falsification du passeport », a déclaré Ahmed Saleh, membre du Comité de la défense et de la sécurité nationale du Parlement.

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi doit ratifier cette la loi pour que cette augmentation rentre en vigueur. 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique