Vendredi, 12 avril 2024
Société > Mode de vie >

Fashion Week: Paris capitale de la mode féminine à partir de lundi

AFP , Samedi, 24 février 2024

s
Fashion Week de Paris : retour sur les collections Femme Automne/Hiver 2023-2024. Photo : LVMH

Paris accueille à partir de lundi la Fashion Week féminine et les collections automne-hiver 2024/2025 des grandes maisons parisiennes, comme Dior, Chanel et Hermès, ou étrangères, en espérant servir de tremplin aux créateurs indépendants ou exilés, notamment d'Ukraine.

Pendant ces neuf jours intenses, au moins 71 défilés et 38 présentations de collections sont organisés à travers la capitale, a annoncé la Fédération de la Haute Couture et de la Mode.

Dior ouvre le bal mardi, suivie par la maison Saint Laurent. Mercredi, la très attendue création prêt-à-porter par Daniel Roseberry pour Schiaparelli, un aimant à célébrités, sera dévoilée dans un lieu encore tenu secret.

Hasard de calendrier, Balmain présentera ses créations femme au moment même où s'ouvre au tribunal de Bobigny, en banlieue parisienne, le procès des voleurs présumés de 50 pièces de la dernière collection femme d'Olivier Rousteing en septembre.

La maison Mugler, en plein retour en grâce, portée par le look vintage de femme robot de l'actrice Zendaya pour une avant-première du film "Dune II" et une pluie d'hommages soudains au créateur mort en 2022, défilera dimanche.

Lundi 4 mars, le studio Pierre Cardin proposera un show inspiré par le projet spatial et environnemental Copernicus, une plongée "dans les inconnus du monde de l'océan", a déclaré son directeur Rodrigo Basilicati-Cardin à l'AFP.

Quelques heures après Chanel, Louis Vuitton clôturera la semaine, mardi 5 mars, par un show orchestré par son designer Nicolas Ghesquière, qui fêtera ses 10 ans à la tête des lignes femmes de la marque du groupe LVMH.

Du côté des nouveaux arrivants dans les grandes maisons, Seán McGirr, qui a succédé en octobre 2023 à Sarah Burton au poste de directeur artistique d'Alexander McQueen, présentera samedi l'une des collections les plus attendues de cette Fashion Week.

La nouvelle vague française - du chouchou de la haute couture Charles de Vilmorin, qui se lance dans le prêt-à-porter, à l'Alsacien Weinsanto, en passant par Mossi Traoré et Benjamin Benmoyal - a aussi obtenu des créneaux au calendrier.

Plusieurs créateurs montants internationaux ont par ailleurs choisi Paris, plutôt que New York, Londres ou Milan, pour se donner un coup de projecteur : les soeurs Olsen pour The Row, les Australiennes reines du "cool" de chez Zimmermann ou la Japonaise Mame Kurogouchi.

La création ukrainienne en exil sera soutenue à travers une série d'initiatives, de la plateforme Angel for Fashion, dédiée à faire vivre cette vibrante génération de stylistes malgré la guerre, ou du collectif des femmes stylistes qui organisera un showroom à Paris vendredi.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique