Lundi, 15 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Taekwondo : Mission accomplie pour l’Egypte

Doaa Badr , Mercredi, 14 février 2024

Le taekwondo égyptien a décroché deux nouveaux tickets olympiques et un ticket paralympique au Tournoi de qualification olympique de la zone Afrique qui s’est achevé le 11 février au Sénégal.

Taekwondo : Mission accomplie pour l’Egypte

Dakar Arena a accueilli 140 athlètes représentant 33 pays qui ont participé au Tournoi de qualification olympique et paralympique de taekwondo (zone Afrique) qui s’est déroulé à Dakar, au Sénégal, du 9 au 11 février.

L’Egypte a décroché deux tickets pour les Jeux Olympiques (JO) de Paris 2024 grâce à ses taekwondoïstes Ahmed Waël Nassar (hommes -68 kg) et Aya Shehata (dames -67 kg). La moisson égyptienne ne s’arrête pas là puisqu’en para taekwondo, Abdel-Rahman Abdel-Razek s’est qualifié pour les Jeux paralympiques chez les 70 kg (K-44).

Ahmed Waël Nassar s’est qualifié pour les JO après avoir réalisé un parcours exceptionnel. Il a commencé son parcours en remportant son match contre l’Ethiopien Getnet Atnafu (2-0). En quarts de finale, il a battu le taekwondoïste du Cap-Vert, Nicalas Fernandes, sur le score de 2-0. Le match décisif de la demi-finale face au champion du Mali, Mohamed Fofana, était le plus difficile, mais Nassar a pu rattraper son retard du début de la rencontre au 3e set, pour remporter le match sur le score de 2-1 et décrocher le billet olympique puisque les deux premiers de chaque catégorie se qualifient pour les JO de Paris.

Tandis que chez les dames, Aya Shehata a eu un parcours beaucoup plus facile puisqu’elle a joué directement la demi-finale face à l’athlète du Niger Madinatou Moussa. L’Egyptienne a remporté le match (2-0) et le ticket olympique.

Ces deux tickets olympiques viennent s’ajouter au ticket du médaillé de bronze olympique à Tokyo, Seif Eissa, qui s’est déjà qualifié pour les JO par le biais du classement olympique.

Ainsi le taekwondo égyptien disputera les JO de Paris avec trois athlètes (deux hommes et une dame), ratant un seul billet puisque le quota maximum pour le continent africain est de quatre athlètes par pays (deux hommes et deux dames).

La sélection nationale est conduite par le nouveau directeur technique iranien, Bijan Moghanlou, et les entraîneurs Usama Sayed et Mohamed Magdy. La délégation égyptienne au Sénégal était présidée par Mohamed Mostafa, président de la Fédération égyptienne de taekwondo, Mohamed Agiza, membre du conseil d’administration de la Fédération égyptienne, et Hazem Kandil, membre du conseil d’administration de la fédération et superviseur de la sélection paralympique.


Ahmed Waël Nassar s’est qualifié pour les JO.

Il est à noter que l’Egypte avait remporté deux médailles olympiques aux JO de Tokyo 2020 par Hedaya Malak et Seif Eissa. Le taekwondo égyptien sera très attendu à Paris 2024.

Sur la photo : Mohamed Mostafa, président de la Fédération égyptienne de taekwondo, Hazem Kandil, membre du conseil d’administration de la Fédération égyptienne et superviseur de la sélection paralympique, Mohamed Agiza, membre du conseil d’administration de la fédération, Ismaïl Mahran, directeur technique de la sélection, et Mohamed Shaaban, président des Comités des jeux et techniques de la Fédération mondiale de taekwondo.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique