Lundi, 22 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Fer à béton et papier : Les prix repartent à la baisse

Gilane Magdi , Mercredi, 14 février 2024

Les prix du fer à béton et du papier ont baissé de 9 % et 13,8 % respectivement à la suite de la chute des cours du billet vert sur le marché noir.

Fer à béton et papier : Les prix repartent à la baisse
Le prix de la tonne de fer a reculé de 5 000 L.E. (Photo : Al-Ahram)

Pour la première fois, quatre sociétés de production de fer à béton ont annoncé la semaine dernière une baisse des prix de vente suite à la chute des prix du dollar sur le marché noir. La liste inclut le groupe de fer à béton Ezz, El Garhy Egyptian Steel et Acier Suez. « Le groupe de fer à béton Ezz a pris l’initiative et a été le premier à réduire le prix de vente de la tonne de 5 000 L.E. (soit 9 %), qui a passé de 55 000 L.E. à 49 920 L.E. Les autres sociétés ont ensuite annoncé la baisse des prix pour des raisons liées à la compétitivité », explique Rihan Hamza, analyste du secteur des matériaux de construction au sein de la banque d’investissement Pharos. Elle attribue cette décision à la baisse du taux de change du dollar au niveau national et à la stabilité des prix des matières premières au niveau mondial.

Le prix du dollar a connu une chute considérable, perdant un quart de sa valeur par rapport à la livre égyptienne sur le marché noir suite aux nouvelles concernant l’entrée en Egypte de nouvelles ressources en dollar. Le prix du dollar est passé de 73 L.E. à 55 L.E. en deux jours avant de reprendre légèrement sa tendance à la hausse pour se situer en dessous de 65 L.E.

Le fer n’est pas le seul produit à avoir connu une baisse des prix. Les prix du papier et de l’or ont également diminué. Pour le papier, la société El Fahd a annoncé une baisse de prix de 13,8 % pour cinq paquets de papier, passant de 900 L.E. à 775 L.E. Le prix du paquet est ainsi passé de 185 L.E. à 155 L.E. Quant à l’or, le prix d’un lingot de cinq grammes a baissé de 1 000 L.E. en deux jours suite à la baisse du dollar, avant de reprendre la tendance à la hausse pour atteindre les mêmes niveaux de prix.

Mohamed Al Bahey, membre du conseil d’administration de la Fédération égyptienne des industries, indique que les entreprises de production de fer sont les seules à annoncer une baisse des prix, excluant la possibilité de baisses similaires pour les autres produits en ce moment. « Les commerçants ou industriels financent la valeur de leurs transactions en achetant le dollar sur le marché noir à un prix presque deux fois plus élevé que son prix officiel auprès des banques. Il serait donc difficile de faire baisser les prix des produits importés à un coût aussi élevé », souligne-t-il, ajoutant que les commerçants pourraient baisser les prix si les transactions d’importation étaient financées par les banques à moitié prix du marché noir.

Pour sa part, l’Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS) a annoncé le 8 février une baisse de l’inflation en Egypte pour le quatrième mois d’affilée, avec un taux annuel de 31,2 % en janvier 2024, contre 35,2 % en décembre 2023.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique