Dimanche, 21 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

L’Egypte courtise les touristes saoudiens

Dalia Farouq , Mercredi, 14 février 2024

Un plan de promotion du tourisme vise le marché saoudien afin de poursuivre la croissance du nombre de touristes saoudiens ayant visité l’Egypte en 2023.

L’Egypte courtise les touristes saoudiens

Pour la première fois, l’Arabie saoudite occupe la troisième place sur la liste des marchés importateurs du tourisme en Egypte. Près de 900 000 touristes saoudiens ont visité l’Egypte en 2023. « Le marché arabe, notamment saoudien, est très important pour le tourisme égyptien. C’est pourquoi le ministère du Tourisme et des Antiquités vient de lancer un plan de promotion visant à encourager le tourisme en provenance des pays du Golfe en général et de l’Arabie saoudite en particulier », explique Amr Al-Kady, président de l’Organisme de la promotion touristique. Ce plan a été lancé lors de la participation de l’Egypte à l’Exposition internationale du tourisme et du voyage de Djeddah, en Arabie saoudite, tenue au début de février. « Les bonnes recettes du tourisme arabe au cours des derniers mois nous ont incités à lancer cette campagne qui met au point des forfaits permettant de présenter des offres compétitives aux touristes saoudiens », ajoute Al-Kady. Selon lui, la croissance du nombre d’arrivées touristiques saoudiennes en Egypte est le fruit de l’intérêt particulier que le ministère du Tourisme accorde aux marchés arabes, notamment le saoudien. Il témoigne de l’importance de ces marchés qui constituent globalement environ 20 % des touristes que reçoit l’Egypte.

Un plan « médias » a été conçu avec les tour-opérateurs saoudiens travaillant sur le marché égyptien afin de convaincre le plus grand nombre de touristes arabes de venir en Egypte pour passer leurs vacances. « Notre plan de promotion mettra en lumière le potentiel touristique de la Côte-Nord, en plus des opportunités d’investissement touristique dans cette région », explique Al-Kady.

Selon Atef Abdel-Hamid, membre de la Chambre de tourisme, le marché arabe en général a connu ces dernières années un développement significatif concernant l’Egypte. Le marché saoudien arrive en tête de liste des marchés arabes pourvoyeurs de touristes à destination de l’Egypte. « Cela a été évident pendant la saison dernière de Noël qui a vu une demande saoudienne inhabituelle en raison de la diversification des programmes touristiques. Les chiffres ont presque doublé par rapport à l’année dernière », explique Abdel-Hamid. Le Caire reste la destination préférée des touristes saoudiens, mais Charm Al-Cheikh et Hurghada attirent actuellement une part importante des Saoudiens, notamment parmi les jeunes générations. « La surprise cette saison est de voir des touristes arabes, notamment saoudiens, passer leurs vacances à Louqsor et Assouan », se félicite le membre de la Chambre de tourisme.

Pour sa part, Ahmed Taher, tour-opérateur, souligne que le marché arabe, notamment le saoudien, doit être une première cible pour le tourisme égyptien. Il est caractérisé par un taux de dépense élevé qui dépasse les 300 dollars par jour. En plus, les séjours des touristes saoudiens sont relativement plus longs, deux fois plus longs que ceux de tout autre touriste en Egypte. « Le tourisme saoudien pourrait être le cheval gagnant du tourisme en Egypte en 2024 », estime Taher.

En ce qui concerne la possibilité de développer ce marché touristique prometteur, Taher explique que les touristes saoudiens aiment les soirées et les festivités, notamment sur le Nil au Caire, ainsi qu’à Charm Al-Cheikh et à Hurghada avec leurs plages attrayantes et la diversité de leurs activités nocturnes. « Nous devons nous appuyer fortement sur l’aspect récréatif qui pourrait satisfaire leurs goûts », reprend-il.

Hatem Kamal, membre de la Chambre de tourisme, explique que les facilités d’octroi des visas pour les touristes en provenance des pays du Conseil de coopération du Golfe et les vols directs vers les destinations balnéaires de la mer Rouge sont les clés de la croissance des flux touristiques en provenance de l’Arabie saoudite vers l’Egypte. « Sans oublier les prix compétitifs des destinations touristiques en Egypte par rapport à la qualité des services offerts », lance Kamal.

Il souligne qu’à l’heure actuelle, les marchés arabes et celui saoudien ont acquis une importance accrue en raison des perturbations géopolitiques dans la région qui affectent la demande touristique sur l’Egypte. Selon Kamal, l’arrivée de ces touristes aide à compenser les pertes que pourrait subir le tourisme égyptien. « On espère voir l’année en cours comme une extension du succès de l’année dernière en matière du tourisme en provenance du marché du Golfe, en particulier du marché saoudien », conclut-il.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique