Vendredi, 24 mai 2024
International > Monde Arabe >

Sameh Shoukry : Nous ne pouvons pas accepter plus de pertes humaines parmi les civils dans la bande de Gaza

Ahraminfo , Lundi, 12 février 2024

Un protocole d’entente prévue sur la gestion de l’eau, et les relations bilatérales entre l’Egypte et la Slovénie à plusieurs niveaux sont discutés entre les deux pays, durant la visite officielle du ministre égyptien des affaires étrangères, Sameh Shoukry à Ljubljana.

Sameh Shoukry
Sameh Shoukry, ministre égyptien des affaires étrangères et son homologue slovène Tanja Fajon à Ljubljana. Photo : Page Facebook du ministère des affaires étrangères

Lors d'un entretien à Ljubljana le lundi 12 février, Sameh Shoukry, ministre égyptien des Affaires étrangères, et son homologue slovène Tanja Fajon ont mis l'accent sur la crise palestinienne et les moyens de renforcer les liens bilatéraux.

À Ljubljana, le lundi 12 février, Sameh Shoukry, ministre égyptien des Affaires étrangères, et Tanja Fajon, son homologue slovène, ont engagé un dialogue étoffé sur la crise palestinienne et les relations bilatérales.

« Nous valorisons hautement la position de principe de la Slovénie en soutien à la cause palestinienne », a déclaré Shoukry, ajoutant, « nous ne pouvons pas accepter plus de pertes humaines parmi les civils dans la bande de Gaza ».

Durant la conférence de presse du 12 février avec Fajon, Shoukry a insisté sur la nécessité urgente d'arrêter les destructions et les pertes humaines à Gaza.

« Environ 200 mille Palestiniens sont isolés au nord de Gaza, confrontés à une destruction massive et un nombre croissant de victimes civiles, aggravant la crise humanitaire », a souligné Shoukry, louant l'efficacité du soutien slovène à la cause palestinienne.

De son côté, Fajon a déclaré, via la page officielle du ministère sur X (ex-twitter), que la Slovénie appelle à un cessez-le-feu à Gaza depuis le début du conflit. « Nous assistons à une catastrophe humanitaire avec un nombre flagrant de morts. Seul un cessez-le-feu apportera la paix, et l'Egypte joue un rôle stratégique crucial. J'ai remercié le ministre Shoukry pour son partenariat clé, y compris dans les négociations entre Israël et le Hamas », a-t-elle estimé.

 Shoukry a affirmé que « le cessez-le-feu et l'établissement d'un Etat palestinien sont essentiels pour garantir la stabilité régionale », tout en dénonçant les conséquences des opérations militaires israéliennes et le déplacement forcé des Palestiniens.

Il a également souligné « l'importance d'intensifier l'aide humanitaire pour les civils à Gaza » et a réaffirmé l'engagement de l'Egypte envers l'accord de paix avec Israël, en vigueur depuis 40 ans.

Un nouveau cycle de négociations, facilité par l'Egypte et le Qatar, vise à établir un cessez-le-feu permanent entre le Hamas et Israël.

Fajon a noté l'excellence de la coopération bilatérale actuelle tout en suggérant d'élargir la collaboration économique.

Lors de cette visite, les deux nations ont exprimé leur contentement quant à l'état de leurs relations : « Nous avons donné un nouvel élan aux relations bilatérales économiques et commerciales. Nous avons convenu de renforcer la coopération dans les domaines de l’éducation, la science, le tourisme, l’agriculture, le sport et de la téchnologie » affirme Fajon.

Elle a ajouté que les discussions bilatérales se poursuivront, notamment sur la signature d'un protocole d'accord relatif à la gestion de l'eau et à l'investissement en Egypte dans divers domaines.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique